Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • Texte commun : la confédé s’explique mais...

    23 mars
    Dans une note aux organisations, la direction confédérale s’explique à propos de sa signature d’un « relevé de discussion » abusivement présentée par la CFDT comme une « déclaration commune » ainsi que nous le disions immédiatement. (Lire : http://www.communisteslibertairescg...)
    Mais la direction confédérale ne convainc guère de la nécessité de signer quoi que ce soit dans le contexte avec les syndicats et les patrons qui souhaitent maintenir un maximum de salariés au travail quel que soit le prix humain à payer et qui se préparent à nous asséner (...)
  • Italie : grève des métallos en Lombardie

    23 mars
    Appel à la grève pour le mercredi 25 dans la métallurgie en Lombardie https://www.fiom-cgil.it/net/attach...
    L’appel provient donc des secteurs régionaux lombards des fédérations Métallurgie de la CGIL, de la CSIL et de l’UIL ; ces confédérations ont signé un accord avec le gouvernement un protocole sur les mesures à prendre pour contenir le développement du virus en milieu du travail" : http://www.cgil.it/cgil-cisl-uil-so...
  • Le capitalisme démasqué !

    22 mars
    En 2018, on pouvait encore fabriquer 200 millions de masques par an en Bretagne. Mais le fabricant de masques respiratoires Honeywell a fermé son site de Plaintel (Côtes-d’Armor) cette année là. Après avoir repris, huit ans plus tôt, l’usine et ses 280 salariés, le groupe américain avait choisi de délocaliser la production en Tunisie...
  • Covid-19 : Mobilisations en Chine, Slovaquie, Portugal, Espagne

    21 mars
    Des informations précieuses sur la situation internationale :
    Les mobilisations collectives redémarrent de plus belle avec la reprise du travail en Chine http://www.laboursolidarity.org/Les...
    Slovaquie, Coronavirus :témoignages du syndicat Moderné Odbory Amazon et qui sont implantés sur l’entrepôt Amazon de Sered’ http://www.laboursolidarity.org/Slo...
    Le droit de grève est vital aux travailleurs et travailleuses au Portugal et dans le monde http://www.laboursolidarity.org/Le-...
    Etat espagnol : stop au coronavirus ! stop (...)
  • La CGT doit se retirer de la déclaration paritaire

    20 mars
    Au nom du paritarisme, du moins ce qu’il en reste sans rapport de force, la CGT se retrouve signataire d’un relevé de discussion transformé en déclaration commune sur le site, par exemple, de la CFDT*.
    Dans tous les cas, cette déclaration signée de l’intersyndicale et des trois organisations patronales n’offre aucun appui aux salariés contraints d’aller travailler alors qu’un confinement maximum est souhaitable contre la pandémie, et que leurs métiers ne sont pas réellement indispensables.
    Et bien sûr le communiqué ne dit pas un mot sur la loi d’état d’urgence sanitaire qui va permettre aux patrons (...)
  • Sénat : Pas une seule voix s’oppose à la suspension des acquis sociaux

    20 mars
    La loi d’Etat d’urgence sanitaire va permettre aux patrons d’imposer des reculs sociaux considérables : temps de travail, travail de nuit, du dimanche, congés, droit de retrait... Et il faut déjà s’attendre à ce que certaines mesures soient pérennisées, entrent dans le droit commun comme ils nous ont nous a déjà fait le coup sur les libertés publiques après l’Etat d’Urgence « anti-terroriste ».
    La loi est validée sans aucune voix contre !
    Les militants de la CGT qui sont aussi militants politiques (PCF, FI...) peuvent-ils interroger leurs sénateurs ??? (...)
  • FAMAR : Pendant la crise les délocalisations continuent !

    20 mars
    Communiqué de presse la CGT FAMAR - Lyon :
    Coronavirus : La NIVAQUINE, traitement contre le paludisme, une piste pour lutter contre le COVID-19 à condition que l’usine FAMAR LYON ne ferme pas ses portes en 2020 !
    La société FAMAR LYON basée à Saint-Genis-Laval (Métropole de Lyon), sous-traitante de l’industrie pharmaceutique employant un peu plus de 250 salariés, risque une fermeture si aucune solution de reprise n’est présentée au Tribunal de Commerce.
    FAMAR LYON est en redressement judiciaire depuis le 24 juin 2019 et les différents appels d’offre réalisés depuis l’ouverture de cette procédure (...)
  • Droit de grève suspendu au Portugal

    20 mars
    L’Italie avait déjà suspendu le droit de grève pour les secteurs liés au combat contre la pandémie. Le Portugal, et son gouvernement de gauche..., suspend le droit de grève totalement. Les capitalistes et leurs serviteurs politiques vont utiliser la crise sanitaire pour attaquer nos droits sociaux et démocratiques. Vigilance !
  • Covid-19 : La grève se répand en Italie

    15 mars
    Déclaration de syndicats de base membres du réseau international « Labour Solidarity » :
    Le gouvernement, en écoutant les demandes des industriels et des banquiers, face au drame de la diffusion du coronavirus, a laissé ouvertes les usines, les supermarchés, les centres d’appels, les banques et de laisser les trains et les bus actifs ! Tout ce qu’il faut pour les profits des capitalistes !
    Les grandes bureaucraties syndicales ont soutenu cette politique et ont signé un accord qui prévoit seulement quelques jours de fermeture des usines pour … les rendre plus sûres. Tous les scientifiques et les (...)
  • Gérald Le Corre : Victoire au Conseil d’Etat

    14 mars
    Notre site ne peut traiter et suivre toutes les affaires de répression syndicale. Mais nous avions relayé l’alerte sur ce cas très particulier où l’Etat s’autorisait à refuser de reconnaitre un militant CGT mandaté par son organisation. Les décisions du Conseil d’Etat seront-elles respectées ?
    VICTOIRE AU CONSEIL D’ÉTAT Réintégration d’un inspecteur du travail mandaté CGT À la demande du Directeur Général du Travail, la Direccte puis le Préfet de Normandie ont respectivement pris la décision, en janvier 2019, d’exclure notre camarade Gérald Le Corre, inspecteur du travail mandaté CGT, de l’Observatoire du (...)

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du vendredi 17 mai

    18 mai 2019
    La séance s’ouvre sur l’annonce des résultats de l’élection de la CEC et celle de la CFC. Une moyenne globale annoncée de 89% pour la liste ce qui cache bien sûr quelques disparités... Mais les résultats de chaque candidat ne sont pas annoncés. Avec cette brutalité très particulière dont la bureaucratie CGT est capable, ni les scores ni les noms des 4 camarades présentés en plus de la liste officielle ne sont évoqués... Même par pure hypocrisie, ils méritaient pourtant bien un mot fraternel.
    En y réfléchissant il y a là un truc fort de la culture CGT : toute la semaine les congressistes ont, parfois (...)
  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai 2019
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine doit fermer à la fin de l’année. Non pas évidemment pour contester la lutte pour l’emploi mais pour l’argument, celui de la souveraineté alimentaire nationale, mis en avant dans la motion. En effet et au (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai 2019
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à la manifestation du 2 juin dite des « mutilés pour l’exemple ». Elle n’aura pas de réponse...
    Arguant que toutes les revendications sont importantes un militant du Val de Marne va défendre avec (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0