Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • Représentativité : Le piège du « syndicalisme rassemblé » se referme sur la CGT

    17 avril
    La politique de rapprochement avec la CFDT connue sous le nom de « syndicalisme rassemblé » avait trouvé sa traduction institutionnelle avec la loi de 2008. Cette loi reprenait intégralement la « position commune » MEDEF-CFDT-CGT sur la réforme de la représentativité qui devait mettre fin à la représentativité automatique des cinq confédérations historiques : CGT/CFTC/FO/CFDT/CGC. Derrière la promesse d’une représentativité plus démocratique, basée sur les élections, c’est en fait toute une stratégie de recomposition syndicale créant une majorité CFDT/CGT stable qui se mettait en place afin d’ancrer durablement la (...)
  • Pardem : l’impasse nationaliste de Nikonoff

    29 mars
    Le Pardem est le micro parti fondé par Jacques Nikonoff, militant bien connu pour ses méthodes autoritaires lorsqu’il prit la direction d’ATTAC où ses pratiques provoquèrent une grave crise. Ancien dirigeant du PCF, Enarque, il a fondé le M’PEP puis le Pardem.
    Jacques Nikonoff a tenté de se présenter à la présidentielle de 2017 mais n’a réunit que 6 parrainages d’élus.
    Le Pardem qui défend une rhétorique nationaliste teintée de social se vante de quelque influence dans la CGT. C’est pourquoi nous avons jugé utile de publier cet article.
    Incapable de présenter son propre candidat le Pardem entre en (...)
  • 19 mars : L’union mais dans la confusion !

    9 mars
    On peut se réjouir qu’au delà des divergences traversant les organisations du mouvement social l’essentiel des forces se retrouvent pour manifester contre les violences policières derrière les familles des victimes. Il importe d’être nombreux même en signant des appels aux contenus différents.
    Mais l’appel signé par la CGT, avec la FSU, la LDH et le MRAP nous laisse insatisfaits et mérite d’être discuté. Car à côté d’une colère qui dénonce correctement bien des choses, le texte porte la revendication d’une police gentille, respectueuse et républicaine et cela ne convient pas.
    Extraits : "La police exerce (...)
  • Syndicats indépendandistes : Débat jeudi 9 mars à 19h

    9 mars
    Un débat inhabituel organisé dans le cadre de la Semaine anticoloniale et antiraciste à la Bourse du Travail de Paris rue du Chateau d’Eau. Avec l’USTKE (Nouvelle Calédonie), le STC (Corse) et le LAB (Pays Basque) et la participation de la CNT-F et de Solidaires.
  • Macron : un ralliement à Hue et à dia !

    1er mars
    Macron est le candidat de la bourgeoisie libérale là où Fillon est le candidat de la bourgeoisie traditionnelle. Macron attire naturellement du PS aux Républicains en passant par le centre.
    Si le ralliement du candidat du Mouvement des Progressistes, le parti de Robert Hue, n’est pas totalement surprenant il nous questionne néanmoins car nombre de cadres confédéraux de la CGT appartiennent au MdP...
    Si la CGT a vocation de rassembler les militants de toutes les opinions anti-capitalistes, il n’est pas certain que les militants qui soutiennent Macron rentrent dans ce cadre !!! Et surtout pas à (...)
  • Le « syndicalisme rassemblé » divise... la CGT !

    26 février
    Nous publions ici une réflexion sur le « syndicalisme rassemblé » qui a été publié comme une contribution au débat sur l’unité syndicale dans la revue « Les Utopiques », revue éditée par Solidaires.
    Quand le « syndicalisme rassemblé » divise la CGT
    Il aura fallu attendre que la CFDT se purge progressivement de ses secteurs « gauches » pour que la CGT, dans le contexte de l’effondrement matériel et idéologique du bloc de l’Est, se tourne vers elle en adoptant, en 1995, le concept de « syndicalisme rassemblé ». Trois ans après la création de la FSU et en phase ascendante des syndicats SUD, certains courants (...)
  • 19 mars : Syndicalistes contre toutes les violences policières

    21 février
    Nous publions ici un appel de syndicalistes en soutien à la Marche du 19 mars prochain contre les violences policières et le harcèlement dans les quartiers populaires : Syndicalistes, nous marcherons le 19 mars
    Syndicalistes nous prendrons part à la Marche du 19 mars pour la justice et la dignité. Pourquoi ? Parce que nous n’entendons pas séparer antiracisme et question sociale. Une tribune signée par des militant.e.s CGT, SUD-Solidaires, CNT-SO, FSU.
    Aujourd’hui, qu’il s’agisse d’islamophobie, d’antisémitisme, de négrophobie, de rromophobie, de stigmatisations anti-asiatiques…le racisme sous toutes (...)
  • Montebourg et nous : Réaction de l’UD 76

    6 février
    Nous avions attiré l’attention de nos camarades et néanmoins lecteurs sur l’étrange déclaration Martinez/Montebourg à la veille de la primaire du PS : http://www.communisteslibertairescg...
    La CE de l’UD 76 interpelle à son tour la direction confédérale :
    Concernant la campagne autour du printemps de l’industrie, nous ne comprenons pas comment notre Secrétaire Général, Philippe Martinez a pu signer un appel avec M. Montebourg, appel qui défend « le compromis fondamental entre le capital et le travail » alors que nos (...)
  • Un syndicat Rouge et Noir à Paris !

    4 février
    Ils ont gagnés notre curiosité et notre sympathie en adoptant un nouveau logo qui décoiffe ! Nous publions donc l’appel adopté lors du congrès de fusion de deux syndicats parisiens : Nettoiement et Egouts :
    Appel du 1er congrès constitutif du Syndicat CGT Filière Traitement des Déchets Nettoiement Eau Egouts Assainissement des 17, 18 et 19 Janvier 2017. Dans le cadre de notre filière (regroupant tous les personnels A, B, C) nous revendiquons :
    Un ratio a 100% de grade à grade
    Un déroulement de carrière pour l’ensemble de la filière allant de la catégorie C à la catégorie A
    La mise à plat de (...)
  • Manifs anti-Trump : un syndicaliste blessé par balle

    25 janvier
    Un militant du syndicat IWW a été blessé par balle durant les manifestations contre l’intronisation de Donald Trump. Cela réveille de vieux souvenirs quand la police et les détectives privés de l’agence Pinkerton faisaient le coup de feu contre les grévistes et les syndicalistes révolutionnaires au début du 20° siècle. Voilà le communiqué publié par l’IWW :
    "Dans la soirée du vendredi 20 janvier, un de nos compagnons a été blessé d’une balle dans l’estomac dans le lieu le plus public du campus de l’Université de Washington à Seattle – un endroit appelé « Place Rouge » pour la couleur de ses briques plutôt que (...)

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de la grève reconductible mise en débat soit in fine apprécié comme une petite victoire par l’aile la plus combative, et comme une prudence raisonnable par l’aile la plus pessimiste.
    Ce n’est qu’après le vote, (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes contre l’austérité ou par branche comme dans les fonctions publiques. La dénonciation de l’inauguration du congrès de la CES cet hiver à Paris par Hollande et Juncker est applaudie. Les différentes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) pose la question de syndicaliser les jeunes scolaires, d’autant qu’ils passent de plus en plus de temps en stages à l’entreprise. Mais dans son rapport d’ouverture, Martinez avait d’entré écarté cette (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0