Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • Retraites : La Ferc pose de bonnes questions

    12 février
    Même si l’offensive de Macron semble décalée d’un an, nous allons nous retrouvé une nouvelle fois avec un défi posé et un calendrier annoncé. Le nouveau bras de fer qui s’annonce vise à effacer les acquis sociaux de certains secteurs du salariat concernant les retraites et bien sûr c’est au nom de l’égalité que Macron s’apprête à raboter pour baisser les avantages des uns, sans même faire monter les avantages des autres...
    Nous avons toujours considéré que les acquis des uns permettaient de tirer vers le haut l’ensemble des salariés. Egaliser oui mais vers le haut !
    C’est pourquoi la déclaration de la (...)
  • Tout le monde déteste le travail : les vidéos !

    12 février
    Nous avions apporté notre soutien à « la Chasse aux DRH » puis à la journée de débat « tout le monde déteste le travail » qui s’est tenu à Paris à la Bourse du Travail. Celles et ceux qui ont raté cette journée peuvent maintenant visionner les vidéos :
    les vidéos des conférences https://lundi.am/Tout-le-monde-dete...
    LIENS YOUTUBE
    LORDON : https://www.youtube.com/watch?v=vZH... PIPERNO : https://www.youtube.com/watch?v=ziD... Conférence 1 : https://www.youtube.com/watch?v=DHs...
    SUR LUNDI.AM
    le reportage : https://lundi.am/Journee-Tout-le-mo...
    Compte rendu (...)
  • Gard : Occupation du Conseil Départemental pour le RSA

    12 février
    Nous publions ci-joint le communiqué des occupants :
    Nîmes,lundi 12 février 2018
    COMMUNIQUÉ DES OCCUPANTS du Service allocation du Conseil Départemental du Gard
    Nous occupons aujourd’hui les locaux des services Allocations du Conseil départemental du Gard (10 rue Villeperdrix, 30900 Nîmes) pour dénoncer les difficultés faites aux ressortissants européens, qui ne parviennent pas à obtenir le RSA . Plus largement, nous dénonçons les contrôles qui touchent les personnes au RSA, les radiations, etc.
    Le Conseil départemental du Gard a une vision particulièrement restrictive du droit au séjour des Européens et (...)
  • Nord : le Syndicat CGT étudiants-lycéens mobilise

    11 février
    Comme nous partageons l’idée de créer nationalement un syndicat CGT des étudiants et lycéens, nous publions ici l’intervention du SEL de Valenciennes contre les réformes en cours et le renforcement de la sélection à l’Université :
    http://selcgtnord.fr/index.php/mobi...
  • CCN : « y aller tous ensemble » oui, mais aller où ?

    9 février
    Notre dernier CCN accouche d’une déclaration combative qui titre fièrement : « Et si on y allait tous ensemble ». Mal raccroché au texte, comme un amendement de dernière minute, nous nous réjouissons qu’au delà « d’agir autour de propositions concrètes pour améliorer le quotidien du monde du travail et la création de milliers d’emplois », le document évoque « et un autre projet de société de progrès social. »
    Reste un problème, alors que les journées dans les branches se multiplient, le document ne propose rien d’autre qu’une journée interpro banale, sans perspective au delà, sans poser la question de la (...)
  • RSE : Les Inspecteurs du travail contre la signature

    31 janvier
    Nous publions ici la position du syndicat CGT du Ministère du Travail qui confirment l’analyse que nous avons produite sur le même sujet :
    La nouvelle union fédérale des syndicats de l’Etat (ex-UGFF) transmet à la direction confédérale sa position et celle du syndicat directement concerné :
    Chères, Chers Camarades, L’UFSE ne prendra pas de position formelle sur la consultation du CCN sur la délibération commune des partenaires sociaux sur « la RSE dans les TPE-PME ». En effet, c’est notre ligne de conduite depuis des années que de ne pas nous exprimer par un vote ferme lorsque les enjeux posés relèvent (...)
  • RSE : Non la CGT n’a pas à signer l’accord

    29 janvier
    La Confédération est engagée depuis un an dans une négociation avec la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) autour d’un projet fumeux qui découle du Grenelle de l’Environnement à propos de la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) des entreprises.
    Le syndicat des patrons présente son projet clairement : associer les salariés à l’application des normes RSE ferait gagner 13% de résultats aux entreprises, favoriserait le « dialogue social » (c’est à dire l’intégration des salariés à leur propre exploitation) et enfin l’existence d’un Label RSE géré par un organisme « indépendant » (...)
  • Goodyear : La Cour de Cassation confirme les sanctions

    25 janvier
    Nous reprenons ici le message posté à chaud par Mickael Wamen :
    la cour de cassation ne casse pas le jugement pour les 7 goodyear....
    Nous venons d’apprendre que la cour de cassation, malgré une position du procureur de valider notre démarche de recours et appuyant notre démarche de casser le jugement d’Amiens du 11 janvier 2017, celle ci confirme le jugement.
    Ce qui veut dire que les condamnations débutent ce jour.
    Les condamnations à de la prison Avec sursis et 5 ans de mise à l’épreuve et quasier B2 s’imposent àux Condamnés.
    Rien ne peut expliquer une telle décision, notre avocat à la cour etait (...)
  • NDDL : Déclaration CGT Vinci

    22 janvier
    Nous publions ici le communiqué de la CGT-Vinci suite à la victoire à Notre Dame des Landes. La CGT Vinci était partie prenante d’un collectif unitaire qui aura permis de faire évoluer les consciences sur la question du « productivisme » dans ce dossier :
    L’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes : une victoire importante contre le capitalisme et son monde
    Le Collectif national des syndicats CGT du Groupe VINCI tient à exprimer sa joie et à la partager avec tous ceux qui ont permis d’obtenir cette large victoire. Une victoire qui est d’abord celle d’un mouvement qui a su, d’année en année (...)
  • Tout le monde déteste le travail : 27 janvier à Paris

    22 janvier
    Après « La chasse aux DRH » dans le Bois de Boulogne, nous sommes associés à cette journée de débats et une soirée festive. UNE JOURNÉE POUR CEUX QUI TESTENT, DÉ-TESTENT OU CONTESTENT LE TRAVAIL... Demandez le programme :
    Cette journée se déploiera sur deux lieux en deux temps, diurne & nocturne :
    Un temps de présentations, discussions, projections, ateliers & écoutes collectives à la Bourse du Travail du 29 boulevard du Temple, de 10h à 17h30.
    Un temps de théâtre, à partir de 18h30, au Clos Sauvage à Aubervilliers, avec une représentation exceptionnelle d’extraits de Le Capital et son singe de (...)

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de la grève reconductible mise en débat soit in fine apprécié comme une petite victoire par l’aile la plus combative, et comme une prudence raisonnable par l’aile la plus pessimiste.
    Ce n’est qu’après le vote, (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes contre l’austérité ou par branche comme dans les fonctions publiques. La dénonciation de l’inauguration du congrès de la CES cet hiver à Paris par Hollande et Juncker est applaudie. Les différentes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) pose la question de syndicaliser les jeunes scolaires, d’autant qu’ils passent de plus en plus de temps en stages à l’entreprise. Mais dans son rapport d’ouverture, Martinez avait d’entré écarté cette (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0