Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • Aéroport : unité syndicale contre NDDL

    4 décembre
    Nous publions ci-joint le tract du collectif syndical contre la construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes :
    UN PROJET CONTRE L’EMPLOI. Au regard du nombre d’emplois menacés, un nouvel aéroport à Notre-Dame des Landes est un projet néfaste pour l’emploi. Les annonces des pro-aéroport ne reposent que sur des promesses. En effet, le projet de NDDL consiste en un aéroport à la pointe de la ’modernité’, c’est-à-dire très automatisé, ce qui signifie en clair que le nombre d’emplois sur le site sera bien inférieur à ce qu’il est sur l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique Petits rappels : • Les (...)
  • Déontologie ou comment museler l’inspection du travail

    4 décembre
    Un article de dernière minute intégré à la loi Travail prévoit d’imposer de nouvelles limitations à l’action des inspecteurs du travail. Vous trouverez ci joint un article du syndicat CGT du ministère du travail et la pétition unitaire à signer sans modération :
    http://cgt-tefp.fr/retrait-du-code-...
    https://www.change.org/p/myriam-el-...
  • Manif des chômeurs 3 décembre : Paris et Nîmes

    1er décembre
    La manif nationale des chômeurs et précaires, comme chaque année maintenant, se tiendra à Paris, samedi 3 décembre 2016 à 14h à Stalingrad. Moins médiatisée, une manif se tient aussi à Nîmes à 14h Place Jean Robert à l’appel de : l’UL-CGT, Solidaires ; CNT-30 ; Nuit Debout, NPA, JC, CGA, AL, CFAM. Voici un extrait du tract :
    Nous les travailleurseuses avec ou sans papiers, les intérimaires, les précaires, les chômeurseuses, les retraité.es, les jeunes, nous tous refusons de payer pour un système qui nous écrase. Cette année encore ce sont les mêmes qui trinquent pendant que le grand patronat continue de (...)
  • Benoit Drouart : Un syndicaliste libertaire et artiste

    27 novembre
    Benoit Drouart est un militant bien connu sur les terres des Hauts de France comme il faut dire pour être moderne. Antifasciste et responsable de la CGT Educ’action en Picardie, il est aussi un peintre à l’oeuvre singulière.
    C’est avec plaisir que nous annonçons qu’il lance une souscription pour financer la sortie d’un livre d’art de 220 pages. Et si nous assumons tranquillement ce copinage, nous savons aussi que nous soutenons une création réellement envoutante.
    Benoît Drouart : Au-delà de la révolte, l’humanité
    Un livre de plus de 220 pages magnifiquement illustré d’ oeuvres d’un artiste (...)
  • UGICT : La DRH de Carrefour, le sociologue et la lutte des classes

    26 novembre
    L’UGICT organisait le 23 novembre dernier un colloque avec Edwy Plenel* en spéciale attraction, des sociologues par paquets de 12 et deux DRH : celles de Carrefour et d’Humanis.
    Les dirigeants de l’Unef et de la JOC, partenaires préférés des courants liés au PS dans la CGT, devaient prendre la parole ainsi que des dirigeants de l’UGICT.
    Mais aucune intervention programmée d’un ou d’une militante UGICT racontant son expérience ! Sauf à penser que les DRH en question viennent de rejoindre la CGT...
    Avec de tels colloques, on aboutit à cette campagne commune UGICT/Unef : "15 propositions contre le (...)
  • Le 22 novembre 2016, à nouveau aux cotés de Pascal !

    22 novembre

    Le 22 novembre 2016, devant la Cour d’Appel de Paris : la poursuite d’un combat de plus de 10 ans pour le respect du droit de grève et de la liberté d’expression

  • Palestine : La grève contre la loi Travail, aussi !

    19 novembre
    Les attaques contre les droits des salariés touchent de nombreux pays. En mai, les syndicalistes indépendants et la gauche syndicale de Palestine sont partis en lutte contre une loi imposée par l’autorité palestinienne avec l’accord des directions des deux syndicats officiels. Des militants du collectifs BDS-CGT ont édité une brochure qui revient sur ce conflit, sur l’histoire et l’actualité du syndicalisme en Palestine. Nombreuses photos à l’appui qui à elles seules donnent à voir une Palestine bien différente de celle que présente la télévision... :
    Pour la commander : (...)
  • Nimes : Unitaires contre El Khomri

    18 novembre
    Nous relayons l’appel unitaire à une réunion-débat à Nimes contre la la loi El Khomri CGT/Solidaires/CNT :
    Nos organisations syndicales refusent de s’incliner devant une loi illégitime, imposée par la force brutale (répression contre les militant-es et opposant-es, interdiction de manifester, manipulation de l’information, 49-3, etc.) et ce malgré l’opposition majoritaire des salarié-es et de la population. Elles ne braderont pas les 9 mois de mobilisation résolue et acharnée – dans une unité exemplaire – de centaines de milliers de militant-es, syndiqu-eés ou non , actifs, retraité-es, chômeureuses, (...)
  • 14 - 18 : Les syndicalistes révolutionnaires sauvent l’honneur

    12 novembre
    Aout 1914, la direction confédérale menée par Léon Jouhaux, qui fondera plus tard Force Ouvrière, tourne le dos aux décisions pacifistes des derniers congrès et entraine la CGT dans l’Union sacrée et la guerre. Novembre 2016, l’hommage national aux poilus se mélange avec celui aux victimes du Bataclan. L’enjeu politique reste le même : faire marcher le peuple au pas derrière les projets guerriers de notre bourgeoisie.
    Une bonne occasion de publier la lettre de démission du Comité Confédéral de Pierre Monatte en décembre 1914 :
    Camarades,
    Après le vote émis dans sa séance du 6 décembre par le Comité (...)
  • TPE : Report des élections !

    12 novembre
    La direction confédérale a montré un visage sectaire en tentant d’empêcher les syndicats indépendantistes corses et basques (STC et LAB).
    En dénonçant le projet « politique » de ces syndicats, la direction confédérale a de surcroit pris le risque d’installer non seulement l’idée que les syndicats doivent être apolitiques mais en plus d’aboutir à une jurisprudence qui se retournerait aisément contre tout syndicalisme de classe portant le projet de l’émancipation sociale des travailleurs.
    Avec le report possible des élections elles-mêmes du fait de l’acharnement juridique dont elle fait montre depuis six (...)

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de la grève reconductible mise en débat soit in fine apprécié comme une petite victoire par l’aile la plus combative, et comme une prudence raisonnable par l’aile la plus pessimiste.
    Ce n’est qu’après le vote, (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes contre l’austérité ou par branche comme dans les fonctions publiques. La dénonciation de l’inauguration du congrès de la CES cet hiver à Paris par Hollande et Juncker est applaudie. Les différentes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) pose la question de syndicaliser les jeunes scolaires, d’autant qu’ils passent de plus en plus de temps en stages à l’entreprise. Mais dans son rapport d’ouverture, Martinez avait d’entré écarté cette (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0