Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • Maurice Lourdez : au coeur de la CGT, la CGT au coeur

    9 novembre
    Responsable de la « commission des loisirs » des syndicats CGT du Livre parisien, Maurice, tout simplement est une légende. La parution d’un livre écrit à partir de ses confidences était très attendue. Disons tout net qu’il doit être impérativement lu par tous ceux qui s’intéressent à l’histoire du syndicalisme et des luttes ouvrières dans les années 70 – 80.
    Le bouquin explique fort bien comment la force particulière du Livre CGT à Paris et la période de destruction systématique du tissu industriel ont permis l’épopée des luttes du Livre, et au delà fait débat dans tout le mouvement ouvrier.
    Entre les (...)
  • Nantes : autogestion en actes et débats

    8 novembre
    Les 15 et 16 décembre à Nantes se tiennent deux débats avec des salariés d’une entreprise grecque, les Fralib (scop-ti) et les zadistes contre l’aéroport à l’initiative des « syndicalistes contre NDDL »
    Plus d’infos :
    https://blogs.mediapart.fr/collecti...
  • Mélenchon et la Charte d’Amiens

    4 novembre
    Nouvelle polémique ouverte par Mélenchon sur le thème : si on m’avait laisser diriger la lutte on aurait gagné...
    Extraits de son blog en date du 31 octobre :
    "La « Charte d’Amiens » sans cesse invoquée une nouvelle fois aura eu bon dos. Il serait temps que nombre de ceux qui s’y réfèrent pour stigmatiser la présence des organisations politiques dans le combat social se demandent si ce document qui date de 1905 et résulte de la bataille entre marxistes et anarchistes au début du siècle précédent doit rester un dogme sans nuance 111 ans plus tard. Car ce texte fixe une stratégie d’unité ouvrière en tenant (...)
  • Ordonnances : 16 novembre dernière chance !

    25 octobre
    Les militants syndicaux qui avaient lucidement analysée la difficulté à mettre en grève leurs collègues et à élargir la mobilisation en 2016 contre les lois El Khomry n’étaient pas très optimistes. Ils savaient que le mobilisation contre les Ordonnances Macron serait compliquée. Ils ne comptaient pas sur la CFDT. Il faut d’ailleurs mesurer ce qu’indique sa première place acquise dans le privé en terme de recul de l’implantation CGT et de perte de repères de classe. Mais ils ne s’attendaient pas à une telle trahison de Mailly dont la mise en minorité au CCN de FO fin septembre produit peu d’effets (...)
  • Correcteurs : un dictionnaire inattendu

    24 octobre
    Note de lecture :
    Deux correcteurs retraités viennent de publier chez L’Harmattan un ouvrage improbable qui se présente comme un abécédaire pour permettre une pluralité d’entrées mais que l’on lit d’une seule traite car il donne à voir de façon très vivante ce qu’était le quotidien des correcteurs de presse, la vie du cassetin, les rapports aux autres salariés des catégories professionnelles du Livre CGT, le travail comme les fêtes, et les luttes.
    Voilà donc une sympathique entrée qui mériterait néanmoins quelques précisions. Malgré le ton très nostalgique de l’ouvrage, le métier n’est pas tout à fait (...)
  • PSA : Intérimaires en grève !

    23 octobre
    Nous n’avons pas pour fonction de relayer les luttes sociales. Mais il est difficile de résister à la tentation de faire connaitre des mobilisations exceptionnelles. Voici une info CGT du groupe PSA :
    Il y a près de 8000 travailleurs intérimaires dans toutes les usines PSA en France. Partout, les intérimaires ont les plus bas salaires et tiennent les postes les plus durs. A Rennes, plusieurs dizaines d’intérimaires ont fait grève pendant deux jours pour des augmentations de salaire Il y a 10 jours, des intérimaires avaient pris l’initiative de faire circuler une pétition entre eux pour réclamer (...)
  • Chasse aux DRH : pour que la peur change de camp !

    20 octobre
    Fin aout à l’occasion de l’Université d’Eté du Medef nous avions soutenu l’opération « Bloquons le Medef » initiée par Solidaires. Mais nous avions aussi critiqué le manque de détermination à tenter de bloquer réellement cet évènement.
    C’est pourquoi nous avons soutenu l’opération « Chasse aux DRH », initiée par des forces mixtes issues du cortège de tête et de syndicalistes, avec l’appui de Solidaires. Si la détermination était cette fois bien présente, c’est le nombre qui nous a manqué. Nous n’avons pas réussit à faire plus que mettre en retard ces DRH pour leur petit-déjeuner au Pré-Catelan, très luxueux (...)
  • Mélenchon se dédouane sur le dos des syndicats

    18 octobre
    Savoureux moments d’arrogance et d’autosatisfaction du tribun de la France Insoumise qui, en accusant les syndicats de n’avoir pas su diriger une lutte dont il leur « offrait » généreusement la conduite, tente de se faire passer pour notre sauveur. Extraits du blog de Mélenchon :
    "Je fais le point sur cette étrange semaine. Est-ce celle où nous avons perdu une bataille sur le Code du travail si mal conduite ? La semaine précédente avait vu le front du refus syndical s’élargir de façon spectaculaire avec l’entrée en opposition de Force Ouvrière puis le rendez-vous unitaire au siège de la CGT. Nous (...)
  • Nantes : L’union locale interpelle la Confédération

    13 octobre
    Nous publions ici une motion de l’UL CGT de Nantes pour alimenter un débat compliqué sur la mobilisation contre les ordonnances. Comme en 2016, nombre de militants constatent que le premier obstacle à l’élargissement n’est pas le positionnement de telle ou telle confédération (qu’il est toujours bon d’aiguillonner !) mais bien le défaitisme qui règne dans une majorité d’entreprises. Ce qui nous oriente, ici, à axer davantage vers la reconstruction de liens dans les entreprises et les localités plutôt que vers la critique des faiblesses des directions syndicales, même si ces défaillances ne favorisent (...)
  • Catalogne : Une position libertaire

    8 octobre
    Nous publions ici la position de différentes organisations libertaires réunies autour de la CGT-Espagnole en Catalogne pour enrichir le débat :
    NOUS CHOISISSONS DE LUTTER
    Nous, syndicats, organisations et collectifs signataires voulons communiquer aux travailleurs et travailleuses et à l’ensemble des classes populaires notre position face aux différents événements qui se produisent actuellement dans les rues de nos villes et villages.
    Depuis quelques années, nous avons vu comment l’escalade des tensions d’un conflit, déjà ancien, a été exploitée pour rogner les droits fondamentaux de la population. (...)

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de la grève reconductible mise en débat soit in fine apprécié comme une petite victoire par l’aile la plus combative, et comme une prudence raisonnable par l’aile la plus pessimiste.
    Ce n’est qu’après le vote, (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes contre l’austérité ou par branche comme dans les fonctions publiques. La dénonciation de l’inauguration du congrès de la CES cet hiver à Paris par Hollande et Juncker est applaudie. Les différentes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) pose la question de syndicaliser les jeunes scolaires, d’autant qu’ils passent de plus en plus de temps en stages à l’entreprise. Mais dans son rapport d’ouverture, Martinez avait d’entré écarté cette (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0