Communistes libertaires de la CGT

Autres confédérations

Informations relatives aux autres structures syndicales que la CGT, confédérations ou unions.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Montebourg, Laurent et Coquerel ; Martinez, Thibault et Mailly : L’Appel Improbable !

    21 janvier 2017
    Des dirigeants du PCF et du PG signent ensemble un appel pour « redonner la priorité à l’industrie » avec le soutien des secrétaires généraux de FO et de la CGT. L’attelage hétéroclite est déjà surprenant. Mais quand Arnaud Montebourg apparait parmi les signataires, modestement désigné comme « candidat à la primaire de la gauche »... et ce juste avant le vote du premier tour de la primaire du PS, le plan sent l’arnaque à plein nez !
    Cet appel déguisé à voter Montebourg (il est le seul candidat PS à avoir signé) pose tout de même quelques questions ! Surtout en se souvenant que la direction du PCF était (...)
  • La CGT doit se retirer de la déclaration paritaire

    20 mars
    Au nom du paritarisme, du moins ce qu’il en reste sans rapport de force, la CGT se retrouve signataire d’un relevé de discussion transformé en déclaration commune sur le site, par exemple, de la CFDT*.
    Dans tous les cas, cette déclaration signée de l’intersyndicale et des trois organisations patronales n’offre aucun appui aux salariés contraints d’aller travailler alors qu’un confinement maximum est souhaitable contre la pandémie, et que leurs métiers ne sont pas réellement indispensables.
    Et bien sûr le communiqué ne dit pas un mot sur la loi d’état d’urgence sanitaire qui va permettre aux patrons (...)
  • Le vote analysé par préférence syndicale

    26 avril 2017
    Liaisons Sociales avec l’Institut Harris livre une étude sérieuse même s’il manque une question sur l’abstention... 7 000 personnes interrogées sur ce qu’elles ont fait réellement dans l’isoloir en fonction de leur sympathie (pas leur adhésion) pour tel ou tel syndicat. Examinons les chiffres :
    Proches de la CGT : Mélenchon passe de 39% en 2012 à 51%. Hollande était à 44% et Hamon tombe à 13%, talonné par Macron à 12% tout de même. Poutou est à 3%. Avec 15% Le Pen prend la deuxième place (+ 6% depuis 2012) des électeurs qui aiment bien la CGT. Cet éclatement politique en dit long sur le brouillage des (...)
  • Noblecourt : La CFDT et l’UNSA aux ordres de Cambadélis

    26 décembre 2016
    Le 16 novembre dernier c’est en toute discrétion que la direction du PS a convoqué deux cent syndicalistes CFDT et UNSA pour une réunion avec le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis. La rencontre préparée par Bontems (ex-dirigeant CFDT) et Gosset (ex-dirigeant de l’UNSA) devait permettre de mettre ces organisations au service de la campagne présidentielle de François Hollande !!!
    C’est par un court et discret article signé Noblecourt dans Le Monde du 18 novembre que nous avons découvert ce meeting. D’après le journaliste les militants convoqués « qui n’indiquaient que leur prénom » (...)
  • Macron : Dès maintenant la mobilisation contre les mauvais coups

    13 mai 2017
    La déclaration de la direction confédérale était très attendue. Elle est tombée mercredi et nous la publions ici pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu. Si le contenu général est correct, il faut regretter l’absence de perspective concrète de mobilisation.
    Solidaires avait proposé une rencontre de l’intersyndicale nationale ce qui semble avoir été refusé aussi bien par FO que la CGT.
    Nous avons pourtant besoin de perspectives et de calendriers clairs pour faire monter la mobilisation. S’il existe un noyau militant très pressé d’en découdre depuis la loi Travail, chacun a aussi pu constater les (...)
  • Syndicats indépendandistes : Débat jeudi 9 mars à 19h

    9 mars 2017
    Un débat inhabituel organisé dans le cadre de la Semaine anticoloniale et antiraciste à la Bourse du Travail de Paris rue du Chateau d’Eau. Avec l’USTKE (Nouvelle Calédonie), le STC (Corse) et le LAB (Pays Basque) et la participation de la CNT-F et de Solidaires.
  • 7 déc : On continue avec les Chômeurs !

    20 octobre 2019
    L’intersyndicale nationale (CGT, FO, Solidaires, FSU et orgas de jeunesse) appelle à s’appuyer sur le 5 décembre (grève reconductible à la RATP) pour une journée de grève dans toutes les professions. Bien. Mais malgré les propositions de Solidaires, rejoint par FO, l’intersyndicale n’a pas été capable d’intégrer le principe d’une reconduction ni même d’une journée de mobilisation le samedi 7. Il semble que ce soit la FSU qui a bloqué fortement contre tout débordement au delà d’une journée d’action traditionnelle que tout le monde sait insuffisante pour gagner. Du coup la journée nationale des Privés (...)
  • 28 décembre : Des échos des AG SNCF/RATP

    20 décembre 2019
    La dernière rencontre entre syndicats et gouvernement jeudi 19 a tourné court. Sans surprise, le développement de la grève est encore insuffisant pour faire canner Macron ! Même la CFDT n’y trouve pas son compte et promet de se mobiliser « dès janvier »...
    Il n’y aura guère que certains secteurs de l’Unsa pour accepter la trêve, au prix probable d’une crise à venir dans ces syndicats.
    L’appel de l’intersyndicale à un nouveau temps fort pour le 9 janvier a été largement discuté dans les AG, avec souvent de la colère, de l’incompréhension parmi des grévistes qui, et c’est légitime, s’impatientent. Car le (...)
  • LAB : les UL du Pays Basque refusent le sectarisme

    30 juillet 2016
    Différentes structures CGT au Pays Basque prennent position contre la tentative de faire interdire le syndicat indépendantiste LAB (adhérent de la FSM) pour les élections dans les TPE. Les unions locales de Bayonne et d’Hendaye, les cheminots de Bayonne, Hendaye et St-Jean-de-Luz, les hospitaliers de la Côte basque, les Territoriaux de Biarritz, la section locale des autoroutes du Sud, Dassault Biarritz et plusieurs autres syndicats CGT se sont exprimés contre l’attitude de la confédération en regrettant de n’avoir pas été consultés avant la décision. Les mêmes structures réclament au contraire une (...)
  • 28 avril : Le communiqué de l’intersyndicale à minima...

    15 avril 2016
    Le communiqué de l’intersyndicale du 14 avril tient bon sur le retrait de la loi « Travail », même s’il tresse une couronne excessive au gouvernement à propos des mesures lâchées par Valls pour tenter de calmer la mobilisation.
    En voici la conclusion :
    "Les organisations syndicales (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL) appellent l’ensemble des salarié-es, privé-es d’emploi, étudiant-es, lycéen-nes, retraité-es à se mobiliser à nouveau par la grève et à participer massivement aux manifestations le 28 avril prochain. Dès à présent, elles appellent à l’organisation d’assemblées générales dans les (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0