Communistes libertaires de la CGT

Confédération

Information relative à la confédération CGT.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Pôle Eco : Où est passée la lutte des classes ?

    4 avril
    Le pôle Eco de la CGT travaille et produit beaucoup. Des notes de qualité inégale qui trop souvent se bornent à des constats et à des postures anti-libérales. Alors qu’il nous faudrait des formations renforcées pour faire comprendre la nécessité (et la possibilité) de rompre avec le capitalisme pour rester dans le projet fondateur de la CGT, celle de la double besogne proclamée par la Charte d’Amiens : défense des intérêts immédiats et abolition du salariat par l’expropriation des capitalistes.
    La dernière note dite Mémo Covid n°4 « Mais au fait à quoi sert la Bourse » datée du 26 mars est de ce point de (...)
  • « Relevé de discussion » : La position de l’UFSE en guise de conclusion (?)

    31 mars
    Chères et chers camarades de la CEC, C’est par différents canaux que nous avons découvert le communiqué que notre confédération a signé le 19 mars avec 4 autres organisations syndicales de salariés et les organisations représentatives du patronat. L’UFSE-CGT, par la voix de sa commission exécutive, tient à vous faire part de son désaccord avec cette initiative.
    D’abord, ce texte - intitulé « relevé de réunion » -relève à ce point du consensus a minima qu’il est muet sur des aspects essentiels de la crise actuelle et les responsabilités des uns et des autres. Ensuite, que la CGT, de surcroît dans la (...)
  • Plus jamais ça : Un appel anti-libéral qui épargne le capitalisme

    30 mars
    Philippe Martinez co-signe un appel unitaire qui évoque des mesures sociales, sanitaires, écologiques et économiques globalement sympathiques. Bon.
    Mais le texte ne dit pas un mot sur comment contraindre les capitalistes à prendre de telles mesures, et néglige le fait essentiel : ces mesures sympathiques ne sont simplement pas possibles sans sortir du capitalisme, sans l’expropriation des capitalistes et la prise en main de la production par les travailleurs eux-mêmes.
    La recherche d’ouverture et d’unité c’est bien. Mais il ne faudrait pas que la CGT y perde définitivement son identité de (...)
  • Texte commun : la confédé s’explique mais...

    23 mars
    Dans une note aux organisations, la direction confédérale s’explique à propos de sa signature d’un « relevé de discussion » abusivement présentée par la CFDT comme une « déclaration commune » ainsi que nous le disions immédiatement. (Lire : http://www.communisteslibertairescg...)
    Mais la direction confédérale ne convainc guère de la nécessité de signer quoi que ce soit dans le contexte avec les syndicats et les patrons qui souhaitent maintenir un maximum de salariés au travail quel que soit le prix humain à payer et qui se préparent à nous asséner (...)
  • La CGT doit se retirer de la déclaration paritaire

    20 mars
    Au nom du paritarisme, du moins ce qu’il en reste sans rapport de force, la CGT se retrouve signataire d’un relevé de discussion transformé en déclaration commune sur le site, par exemple, de la CFDT*.
    Dans tous les cas, cette déclaration signée de l’intersyndicale et des trois organisations patronales n’offre aucun appui aux salariés contraints d’aller travailler alors qu’un confinement maximum est souhaitable contre la pandémie, et que leurs métiers ne sont pas réellement indispensables.
    Et bien sûr le communiqué ne dit pas un mot sur la loi d’état d’urgence sanitaire qui va permettre aux patrons (...)
  • Gérald Le Corre : Victoire au Conseil d’Etat

    14 mars
    Notre site ne peut traiter et suivre toutes les affaires de répression syndicale. Mais nous avions relayé l’alerte sur ce cas très particulier où l’Etat s’autorisait à refuser de reconnaitre un militant CGT mandaté par son organisation. Les décisions du Conseil d’Etat seront-elles respectées ?
    VICTOIRE AU CONSEIL D’ÉTAT Réintégration d’un inspecteur du travail mandaté CGT À la demande du Directeur Général du Travail, la Direccte puis le Préfet de Normandie ont respectivement pris la décision, en janvier 2019, d’exclure notre camarade Gérald Le Corre, inspecteur du travail mandaté CGT, de l’Observatoire du (...)
  • CGT 1975-95 : Un livre indispensable !

    10 mars

    Les actes du colloque de l’Institut d’Histoire Sociale CGT de novembre 2016 sont magnifiquement édités. Notes de lecture.

  • 28 décembre : Des échos des AG SNCF/RATP

    20 décembre 2019
    La dernière rencontre entre syndicats et gouvernement jeudi 19 a tourné court. Sans surprise, le développement de la grève est encore insuffisant pour faire canner Macron ! Même la CFDT n’y trouve pas son compte et promet de se mobiliser « dès janvier »...
    Il n’y aura guère que certains secteurs de l’Unsa pour accepter la trêve, au prix probable d’une crise à venir dans ces syndicats.
    L’appel de l’intersyndicale à un nouveau temps fort pour le 9 janvier a été largement discuté dans les AG, avec souvent de la colère, de l’incompréhension parmi des grévistes qui, et c’est légitime, s’impatientent. Car le (...)
  • Généraliser les revendications pour généraliser la grève et les blocages

    13 décembre 2019
    Là où se tiennent des AG dans les UL, les UD, après les manifs, il est frappant de constater qu’un grand nombre de personnes, non-syndiquées, viennent débattre et faire des propositions quoique souvent très critiques vis-à-vis des syndicats.
    C’est toujours un peu déstabilisant pour une direction syndicale, et plus compliqué encore pour une intersyndicale, d’avoir à répondre à ces personnes qui ne sont pas (plus ?) dans un collectif de travail traditionnel : retraités, chômeurs, auto-entrepreneurs, salariés ultra-précaires. Car c’est d’abord sur l’entreprise et la branche professionnelle que les (...)
  • Retraites : L’ultime négo qui sème inutilement le doute

    25 novembre 2019
    Les organisations du CCN consultées en urgence (en fait sans vrai débat dans la plupart des cas...) ont répondu favorablement à l’idée d’accepter un ultime rendez-vous avec Delevoye qui cherche ainsi à désamorcer la grève qui monte. Si le scénario de la porte qui claque est appliqué et médiatisé, la divergence d’appréciation (y aller ou pas) ne méritera pas que la CGT se déchire à cause de cet épisode. Il n’en reste pas moins que cette décision risque de refroidir les ardeurs des travailleurs qui s’apprêtent à partir en grève reconductible. La crainte existe d’êtres lâchés avant même l’instauration du (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 120

Liens

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0