Communistes libertaires de la CGT

Economie

Information ou analyse relatives à l’économie.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Renault : Retraite en or pour Carlos Ghosn !

    23 janvier
    Après avoir touché des salaires mirobolants, des financements suspects qui lui valent la prison (au Japon parce qu’en France on a rien vu de mal...) c’est la retraite de Carlos Ghosn qui fait jaser !
    En plus de sa retraite légale 65 ans en 2019, il est encore censé toucher des primes extravagantes (qui sont en discussion parce qu’en pleine crise sociale ça risquerait d’énerver les Gilets jaunes...) mais aussi à partir de mars prochain un petit complément retraite de 63 000 euros par mois, à vie !!!
    Mais sinon le SMIC est trop élevé (...)
  • Merci patron : un film indispensable !

    22 mars 2016
    Il faut courir voir ce film joyeux, insolent et... vrai ! Car le plus incroyable c’est en effet qu’il raconte l’histoire réelle d’une bataille ente le Petit Poucet Fakir et le géant LVMH. La lutte des classes c’est simple, fraternel et réjouissant !
    Il faut aussi s’en servir en formation syndicale d’accueil pour les nouveaux syndiqués. Et faire des projections pour la jeunesse.
    Merci Fakir.
    Dans la dernière édition du journal, François Ruffin se livre à un petit calcul édifiant lui aussi : Pour gagner une année des revenus de Bernard Arnault, PdG de LVMH, une couturière de l’usine ECCE qui (...)
  • Salaires des patrons : Martinez est généreux !

    19 mai 2016
    Libération, le quotidien de la « gauche » sociale-libérale, organise la résistance aux salaires des patrons du CAC 40 ? Il publie un appel de 40 « personnalités » dont Laurent Berger, secrétaire générale de la CFDT, afin de limiter ces scandaleux salaires à 100 Smic. Soit 1,75 millions d’euros par ans !!!
    Mais que fait Martinez dans la liste des signataires auprès de Cambadélis et Bartolone ?
    Exigeons le retrait de cette signature à cette minable opération de communication du (...)
  • Macron 2 : Et encore plus méchant !

    17 juillet 2015
    Un article dans Les Echos du 16 juillet donne un éclairage sur la loi Macron 2 qui sera présentée fin 2015. Le pire est toujours possible ! Quelques extraits du point de presse du ministre :
    La loi (Macron 1) a permis de corriger des éléments de surréglementation...nous devons maintenant aller plus loin. On essaie de faire rentrer les nouvelles formes d’économie au chausse-pied dans notre droit existant. Mais à terme, nous devons avoir un débat sur le choix de société et de protection que nous voulons Uber est-ce forcément un hyperprécarisation du salarié ? Est-ce la fin du salariat ? Il faut se poser (...)
  • Macron officialise la destruction du Code du Travail et des conventions collectives

    25 mai 2016
    Dans une interview au quotidien « Les Echos », Macron, ministre de l’Economie, trouve que la loi El Khomri est trop timide et réclame l’élargissement total des champs de négociation dans l’entreprise, y compris les salaires qui pourraient dès lors déroger aux grilles conventionnelles ! Extrait :
    Question : Vous demandez aux industriels français de tenir les salaires ?
    Macron : Je leur dis : « Ayez une préférence pour l’investissement et l’emploi-formation plutôt que pour les dividendes et les salaires ! » Pour relancer l’industrie française, il faut du temps et il faut privilégier l’investissement (...)
  • Energie-Paris : La privatisation d’EDF-GDF et ses conséquences

    5 mai 2016
    Nous publions ici le lien une longue déclaration très chiffrée et très intéressante sur la conséquence de la privatisation de la CGT-Energie Paris et réclamant la re-nationalisation :
    http://data.over-blog-kiwi.com/1/44...
  • Terra Nova contre le droit du travail

    6 août 2015
    Dans son édition du 5 aout dernier, l’hebdomadaire « L’Express » annonce que Terra Nova, un des principaux cercle de réflexion liés au PS, parraine un ouvrage à paraitre début septembre chez Odile Jacob.
    Extrait : Les auteurs veulent tirer les leçons de l’incapacité des partenaires sociaux à signer des accords au niveau national. « Il y a des sujets sur lesquels les syndicats ne peuvent pas se faire hara-kiri, explique Cette (l’un des auteurs), et dans ces cas, il faut que le gouvernement prenne ses responsabilités après avoir consulté.
    En revanche, au niveau de l’entreprise ou de la branche, patronat et (...)

0 | 10

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0