Communistes libertaires de la CGT

Economie

Information ou analyse relatives à l’économie.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Tous patrons ? L’arnaque à la micro-entreprise.

    6 septembre 2017
    En complément de la précarisation aggravée des salariés que prévoit les ordonnances de la Loi Travail, Macron et le camp libéral lancent une offensive pour doper le « goût d’entreprendre » des français à l’occasion de l’annonce de la disparition du RSI et de mesures favorables aux micro-entrepreneurs.
    Les réseaux mis en place par Jacques Attali pour pousser les jeunes des quartiers sensibles à créer leur propre emploi vantaient sur tous les médias hier l’esprit d’entreprise contre un salariat devenu ringard. Médaille d’or pour ce responsable de l’association dans une ville de banlieue qui finit par (...)
  • Merci patron : un film indispensable !

    22 mars 2016
    Il faut courir voir ce film joyeux, insolent et... vrai ! Car le plus incroyable c’est en effet qu’il raconte l’histoire réelle d’une bataille ente le Petit Poucet Fakir et le géant LVMH. La lutte des classes c’est simple, fraternel et réjouissant !
    Il faut aussi s’en servir en formation syndicale d’accueil pour les nouveaux syndiqués. Et faire des projections pour la jeunesse.
    Merci Fakir.
    Dans la dernière édition du journal, François Ruffin se livre à un petit calcul édifiant lui aussi : Pour gagner une année des revenus de Bernard Arnault, PdG de LVMH, une couturière de l’usine ECCE qui (...)
  • Travailleurs détachés : Macron au secours des patrons !

    26 août 2017
    Mais pourquoi diable Macron se donne tant de peine contre la mise en concurrence des salariés européens et la baisse du « coût du travail » ainsi organisée ? Serait-il brutalement convaincu que l’Europe capitaliste est une construction anti-ouvrière ? Refuserait-il soudainement les dogmes ultra-libéraux ?
    Non bien sûr. Il s’agit d’un jeu à deux faces.
    D’un côté il se construit l’image du défenseur des salariés français au moment même où il s’apprête, par ordonnances secrètes, à tailler dans leur droits.
    De l’autre côté il défend les intérêts des petits patrons français qui, dans le batiment mais pas (...)
  • Macron officialise la destruction du Code du Travail et des conventions collectives

    25 mai 2016
    Dans une interview au quotidien « Les Echos », Macron, ministre de l’Economie, trouve que la loi El Khomri est trop timide et réclame l’élargissement total des champs de négociation dans l’entreprise, y compris les salaires qui pourraient dès lors déroger aux grilles conventionnelles ! Extrait :
    Question : Vous demandez aux industriels français de tenir les salaires ?
    Macron : Je leur dis : « Ayez une préférence pour l’investissement et l’emploi-formation plutôt que pour les dividendes et les salaires ! » Pour relancer l’industrie française, il faut du temps et il faut privilégier l’investissement (...)
  • Macron 2 : Et encore plus méchant !

    17 juillet 2015
    Un article dans Les Echos du 16 juillet donne un éclairage sur la loi Macron 2 qui sera présentée fin 2015. Le pire est toujours possible ! Quelques extraits du point de presse du ministre :
    La loi (Macron 1) a permis de corriger des éléments de surréglementation...nous devons maintenant aller plus loin. On essaie de faire rentrer les nouvelles formes d’économie au chausse-pied dans notre droit existant. Mais à terme, nous devons avoir un débat sur le choix de société et de protection que nous voulons Uber est-ce forcément un hyperprécarisation du salarié ? Est-ce la fin du salariat ? Il faut se poser (...)
  • Frexit et Fachos : amalgames et confusions

    26 mars 2018
    La Confédération a réagit très fortement, et très justement, contre la tentative des fachos de tous poils d’intégrer nos manifestations ouvrières. Elle réagit aussi vigoureusement contre l’attaque des étudiants grévistes à Montpellier par des fachos. Asselineau et son UPR doivent être écartés de nos manifs comme le FN et les autres.
    Des camarades du Nord contestent cette position et soutiennent que la question du Frexit est centrale aujourdh’ui. Notre point de vue sur ce débat :
    Il est vrai que la direction confédérale qui refusait de prendre position avait dû corriger le tir concernant le réferendum sur (...)
  • Hold-up sur le salaire brut : Macron détruit ce qui reste de notre « modèle social »

    13 juin 2017
    On n’est pas obligé d’aimer Gérard Filoche, ni d’applaudir son parcours politique... Mais personne ne peut ignorer son grand talent pédagogique. Filoche donc dans ses oeuvres :
    Macron prépare la plus terrible attaque contre nos salaires de toute l’histoire de notre pays. Du jamais vu. Il va supprimer le salaire brut. Les grands médias des 9 milliardaires font mine de nier ou déforment la réalité : comme si seul comptait le salaire net en bas de la feuille de paie. Mais non, c’est le salaire brut qui compte ! Réexpliquons le à nos concitoyens car le pouvoir cherche à supprimer les feuilles de paie (...)
  • Actionnaire : je vote dividendes !

    13 mai 2017
    Malgré les promesses d’un capitalisme populaire qui devait apaiser la lutte des classes dans la France des Trente Glorieuses, l’adhésion massive aux jeux boursiers ne s’est envolée vraiment que dans les années 80, quand Mitterrand va donner un coup d’accélérateur à l’idéologie libérale avec l’aide de la figure de Bernard Tapie, et avec la revente des entreprises nationalisées en 81.
    Le nombre d’actionnaires culmina en 2007 avec plus de 7 millions d’actionnaires individuels. Mais le petit épargnant effrayé par la crise de 2008 a fuit en masse et le nombre d’actionnaires en France est tombé à 3 (...)
  • Dividendes : +14,5% les actionnaires se goinfrent toujours plus

    21 novembre 2017
    Battant tous les records récents, les dividendes versés aux actionnaires à travers le monde pour le troisième trimestre 2017 augmentent de 14,5 %. Heureusement qu’il reste des paradis fiscaux pour planquer tout ce pognon !
    Petit rappel : les dividendes représentent la rémunération annuelle des actionnaires d’une entreprise. Leur seul mérite : avancer de l’argent à l’entreprise en achetant des actions. Dans certains cas, les actions sont données comme une part de rémunération aux salariés, en particulier aux cadres dirigeants. Une chance au grattage, une chance au tirage : après avoir empoché les (...)

0 | 10

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0