Communistes libertaires de la CGT

Formation

Information relative à la formation des syndiqués et syndiquées, des travailleurs et des travailleuses.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Le 22 novembre 2016, à nouveau aux cotés de Pascal !

    22 novembre 2016

    Le 22 novembre 2016, devant la Cour d’Appel de Paris : la poursuite d’un combat de plus de 10 ans pour le respect du droit de grève et de la liberté d’expression

  • Benoit Frachon contre la bureaucratie d’entreprise

    1er janvier 2019
    Le 1° janvier 1949 dans l’Humanité Benoit Frachon, secrétaire général de la CGT, ancien anarcho-syndicaliste passé au stalinisme, s’attaque très correctement aux « portes-serviettes », cette bureaucratie de base qui se constitue alors grâce aux droits nouveaux gagnés dans les entreprises. On lit toute la compréhension et la sensibilité du vieux militant. Mais on remarquera qu’il passe sous silence la bureaucratie de l’appareil syndical. Comme s’il n’ y avait pas de lien entre l’existence de bureaucrates d’en bas et de bureaucrates d’en haut... Le pire c’est que cet article reste d’une actualité (...)
  • Visa : salon antifaciste syndical

    26 avril 2016
    Samedi 30 Avril 2016 de 12h à 20h Au cinéma La CLEF 34 Rue Daubenton, 75005 Paris (métro Censier-Daubenton) A l’occasion de ses 20 ans d’activités antifascistes, VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes) organise le samedi 30 avril 2016 un Salon du livre antifasciste en partenariat avec les instituts syndicaux de recherche IHS-CGT, FSU et CEFI-Solidaires, plusieurs maisons d’édition et librairies indépendantes en IDF.
    Cette journée, à la veille de manifestations syndicales du 1er mai, proposera : des stands d’éditeurs, de syndicats, d’organisations antifascistes, un espace (...)
  • Georges SEGUY : Un bilan pour une époque

    31 août 2016
    Georges SEGUY est mort cet été.
    La mort de l’ancien secrétaire général de la CGT provoque une émotion importante parmi les générations militantes qui ont vécu la période, longue, où il fut tout à la fois un dirigeant du PCF et de la CGT.
    L’émotion est bien normale car Georges SEGUY fut incontestablement un militant courageux, engagé dès l’adolescence dans la Résistance, et il se trouva porté à la tête de la CGT dans la période où la classe ouvrière était la plus puissante, nourrissant une CGT dont la combativité et les succès était portés par les formidables développements économiques propres à la période des (...)
  • Grèves massives : Un débat au CCN des 25 et 26 juin

    3 juillet 2019
    En conclusion du rapport d’introduction aux deux journées du CCN on peut lire :
    « Chacun est d’accord, ici, que nous voulons construire des grèves massives qui seules peuvent permettre de gagner. Cela doit aussi nous conduire à débattre ici de l’articulation entre journées professionnelles et interprofessionnelles et aux décisions à prendre pour que l’implication des professions soient réellement au plus près des lieux de travail. »
    Malheureusement les syndiqués n’auront pas la teneur du débat. C’est pourquoi nous rappellerons une évidence : S’il n’existe pas de bouton magique pour déclencher des grèves (...)
  • 19 mars : L’union mais dans la confusion !

    9 mars 2017
    On peut se réjouir qu’au delà des divergences traversant les organisations du mouvement social l’essentiel des forces se retrouvent pour manifester contre les violences policières derrière les familles des victimes. Il importe d’être nombreux même en signant des appels aux contenus différents.
    Mais l’appel signé par la CGT, avec la FSU, la LDH et le MRAP nous laisse insatisfaits et mérite d’être discuté. Car à côté d’une colère qui dénonce correctement bien des choses, le texte porte la revendication d’une police gentille, respectueuse et républicaine et cela ne convient pas.
    Extraits : "La police exerce (...)
  • Actionnaire : je vote dividendes !

    13 mai 2017
    Malgré les promesses d’un capitalisme populaire qui devait apaiser la lutte des classes dans la France des Trente Glorieuses, l’adhésion massive aux jeux boursiers ne s’est envolée vraiment que dans les années 80, quand Mitterrand va donner un coup d’accélérateur à l’idéologie libérale avec l’aide de la figure de Bernard Tapie, et avec la revente des entreprises nationalisées en 81.
    Le nombre d’actionnaires culmina en 2007 avec plus de 7 millions d’actionnaires individuels. Mais le petit épargnant effrayé par la crise de 2008 a fuit en masse et le nombre d’actionnaires en France est tombé à 3 (...)
  • Les ultra-riches et l’apocalysme

    17 avril 2019
    Nous reprenons ici un excellent article publié dans le journal L’Humanité. Comme quoi le pluralisme et la presse d’opinion, c’est important :
    Nouvelle-zélande. Là où fleurissent les bunkers de milliardaires Mardi, 16 Avril, 2019 Pierric Marissal
    De la Californie à Auckland, les entrepreneurs de la Silicon Valley construisent des abris par peur de la fin d’un monde qu’ils ont participé à créer.
    Les magnats de la Silicon Valley et autres startupers croient-ils sincèrement, comme ils aiment le répéter à longueur de conférences et de plateaux télé, que la technologie va sauver le monde ? La réponse se (...)
  • Le PCF réclame l’union nationale !

    11 avril
    Lu dans l’Humanité du 9 avril :
    « 74 mesures d’urgence pour que tout change vraiment : Les députés communistes présentent leurs propositions pour mieux faire face à l’épidémie de coronavirus aujourd’hui et préparer demain des jours meilleurs. Emmanuel Macron n’a pas voulu d’un « comité d’urgence nationale », associant l’ensemble des forces politiques, syndicales et patronales, comme le proposait le PCF. »
    Au delà de la pertinence ou non des 74 propositions, comment accepter qu’un parti (le PCF) tente d’imposer aux syndicats (la CGT) de participer à l’union nationale avec le patronat ???
    La scission (...)
  • Varlin : Ses écrits en accès libre (Merci Libertalia !)

    4 mai
    Les éditions Libertalia offrent ce très beau travail (tous les écrits d’Eugène Varlin éclairés des commentaires bref de Michèle Audin). Militant syndical, coopératif et internationaliste, il sera élu à La Commune de Paris. A travers ses écrits se dessine ce qu’était l’activité ouvrière au milieu du siècle.
    « Tant qu’un homme pourra mourir de faim à la porte d’un palais où tout regorge, il n’y aura rien de stable dans les institutions humaines » EV.
    « Eugène Varlin, ouvrier relieur, 1839-1871 », recueil commenté par Michèle Audin, est en accès libre (ePub + PDF). (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0