Communistes libertaires de la CGT

Luttes

Actualité des luttes sociales et syndicales.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Bloquons le Medef... l’an prochain !

    30 août 2017
    Nous portons depuis trois ans l’idée de perturber pour de vrai l’insupportable et arrogante université d’été des patrons. Mais faute de forces suffisantes nous n’avions pas pu mettre en oeuvre cette opération et la date c’est vrai ne facilite pas la mobilisation.
    Quand Solidaires a lancé l’initiative « Bloquons le Medef » nous avons donc souscrit, comme d’autres, à l’initiative qui s’est tenue ce mercredi 30 aout à Jouy en Josas (78) sur le campus d’HEC.
    Plusieurs centaines de militants se sont donc retrouvés à la gare RER à 11h pour monter en manif jusqu’au campus d’HEC. Outre les différents SUD, (...)
  • Interdictions de manifester. L’Etat d’urgence frappe encore !

    17 mai 2016
    Après les militants écologistes assignés à résidence pendant la COP 21, voilà des manifestants interdits d’arrondissements parisiens les jours de manifs. En province les mêmes démarches semblent se répéter.
    Ni les écologistes, ni les syndicalistes ne sont des terroristes islamistes ! La loi, comme nous le dénoncions, permet surtout de restreindre les libertés et le devoir de révolte.
    Nous dénonçons cette nouvelle escalade sécuritaire et répressive. La CGT avait été une des premières à refuser l’établissement de l’Etat d’urgence alors que les députés PCF votaient pour...
    Nous appelons la direction confédérale (...)
  • Fos sur Mer : Quelle riposte ouvrière ?

    24 mai 2016
    Nous publions ci-dessous une déclaration conjointe des syndicats du Livre : Filpac, SGLCE, SNJ-CGT et syndicat local de Vitrolles (13). Si le constat est correct et la présence sur le terrain de camarades incontestable, l’appel à la riposte reste bien flou, timide et très insuffisant hélas :
    Ce matin, 5h15 à Fos sur Mer devant la raffinerie et le plus gros dépôt du Sud-Est, les forces de l’ordre sous le commandement direct de Matignon ont mené la charge contre les militantes et militants de la CGT dont ceux présents du Syndicat local de Vitrolles, SGLCE, du SNJ CGT et de la Filpac, occupant les (...)
  • En grève à partir du 5 déc : l’unité dans le Maine et Loire

    9 novembre 2019
    Dans une déclaration commune les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF et UNL du Maine-et-Loire :
    "Nos organisations syndicales ont largement pointé les limites des journées d’action isolées qui ne correspondent plus aux attentes des militants syndicaux et au-delà des salariés et la nécessité d’oeuvrer au « tous ensemble », à la même date, sur des revendications communes. La défense de notre système de retraite, condition préalable à son amélioration, représente ce cadre de convergence. En conséquence, nos organisations syndicales appellent à tenir ensemble, et dès maintenant, dans tous les (...)
  • Sénat : Pas une seule voix s’oppose à la suspension des acquis sociaux

    20 mars
    La loi d’Etat d’urgence sanitaire va permettre aux patrons d’imposer des reculs sociaux considérables : temps de travail, travail de nuit, du dimanche, congés, droit de retrait... Et il faut déjà s’attendre à ce que certaines mesures soient pérennisées, entrent dans le droit commun comme ils nous ont nous a déjà fait le coup sur les libertés publiques après l’Etat d’Urgence « anti-terroriste ».
    La loi est validée sans aucune voix contre !
    Les militants de la CGT qui sont aussi militants politiques (PCF, FI...) peuvent-ils interroger leurs sénateurs ??? (...)
  • On bloque tout : De l’appel du printemps au réseau de l’automne

    14 septembre 2016
    Les animateurs du de l’Appel « on bloque tout » souhaitent poursuivre l’aventure, consolider les liens, pérenniser les capacités d’initiatives et les lieux de rencontres entre syndicalistes révolutionnaires adhérents de toute confédération. Voici le texte l’appel à une rencontre de lancement le 15 octobre prochain :
    On se bat toujours ! De l’appel « On bloque tout », vers un réseau intersyndical de lutte
    Nous sommes des syndicalistes affilié.e.s à différentes organisations (CGT, Solidaires, CNTSO, CNT, FSU, FO, LAB, Confédération paysanne…). Ensemble, nous nous sommes retrouvé.e.s dans l’appel « On (...)
  • Holiday Inn : Porter la lutte jusqu’à Bruxelles !

    31 décembre 2017
    Les sous-traitants du nettoyage face à une multinationale ! Voir ici le reportage de France 3 Toulouse :
    https://france3-regions.francetvinf... à partir de la 8° minute.
  • Lyon : Encore un effort pour un respect mutuel dans les manifs

    25 septembre 2017
    La manifestation du 12 septembre à Lyon, ville du ministre de l’Intérieur, a été victime d’une provocation policière plus tendue qu’ailleurs.
    Des versions très contradictoires des faits circulent. Nous les avons regroupés ici afin de pousser encore une fois au débat, les deux plus gros groupes anarchistes locaux donnant une vision totalement opposée des faits.
    Mais rappelons d’abord l’attitude constante des communistes libertaires de la CGT pour éviter les affrontements stériles et dangereux entre « cortèges de têtes » et SO des syndicats, et nos interventions répétées pour apaiser les tensions et (...)
  • CGC : nous sommes contre la loi travail

    2 juin 2016
    Bon la CGC ne s’est pas encore convertie au syndicalisme révolutionnaire mais il faut savoir saluer les efforts ! Extraits de l’interview du nouveau secrétaire général dans « Les Echos » du 31 mai :
    La loi travail, justement, la CGC est-elle pour ou contre ?
    La CFE-CGC est contre la loi travail. Le problème est déjà dans le titre : je ne vois pas ce qu’elle apporte de positif pour l’emploi. Ce n’est pas avec le compte personnel d’activité qu’on va faire baisser le chômage. En outre, je ne vois pas en quoi cela va améliorer la situation d’ensemble des entreprises. Et ce qui infuse partout dans cette (...)
  • Minerve : les gendarmes à l’usine !

    10 juin 2016
    Les Minerve, en lutte depuis 1 mois et demi contre la fermeture de leur entreprise se sont fait connaître par leur vente sauvage de stocks afin de tenter de chercher un éventuel repreneur. Alors que leur entreprise est en difficulté suite à l’évaporation de 8 millions d’euros (enquête en cours du pôle financier), le liquidateur a porté plainte à la suite des « ventes directes d’usine ».
    Les gendarmes se sont rendus sur le site hier pour interroger les salariés, qui n’avaient rien à déclarer !
    Encore une fois la preuve que tout va mieux sans patron (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ... | 240

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0