Communistes libertaires de la CGT

Unions départementales

Information relative aux unions départementales (UD).

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Alsace : La CGT Vinci contre le GCO

    19 novembre 2018
    Vous trouverez ci joint la déclaration des syndicats Vinci à propos des grands travaux inutile prévus pour le contournement autoroutier de Strasbourg. Une nouvelle fois, après l’engagement des camarades contre l’aéroport Notre Dame des Landes, la CGT Vinci est à la pointe du combat contre le productivisme et fait bouger les lignes dans la confédération. Bravo ! Le combat interne à notre vieille maison est loin d’être gagné pour faire gagner les vues écologiques et anticapitalistes mais, face au chantage à l’emploi et au dogme de la croissance, certaines organisations, à l’instar la CGT Vinci et de (...)
  • Loiret : Poser la grève reconductible comme perspective

    12 novembre 2018
    Réunie vendredi dernier, la CE de l’UD CGT Loiret a décidé de diffuser un tract adapté du tract confédéral diffusé par la FNIC (Chimie), intitulé « Prix des carburants, vraies solutions pour vraie colère ». « Faut-il manifester le 17 novembre comme cela circule sur les réseaux sociaux ? La question est plutôt de savoir : manifester pour quoi faire ? Après avoir demandé la révision de la fiscalité sur les carburants et le relèvement général des salaires, le tract se termine par un appel à une »large mobilisation, tous en même temps, à commencer par les secteurs structurants de l’économie(), pour engager la (...)
  • Nantes : L’Union locale demande un préavis de grève interpro

    24 mai 2018
    La Commission Exécutive de l’UL CGT de Nantes s’adresse à la direction confédérale pour un préavis qui facilite l’activité gréviste et la convergence :
    Motion pour un préavis de grève inter-professionnel couvrant mai-juin-juillet
    Cher.e.s camarades, Nous adressons cette motion à la Confédération. Nous constatons que les niveaux de mobilisation dans les différents secteurs contre le grand plan de destruction social du gouvernement Macron sont divers. Certains secteurs, comme la SNCF, sont engagés dans un mouvement de grève reconductible. Dans d’autres la situation est « frémissante » comme aux impôts où (...)
  • Seine-Maritime : Les travailleurs et leurs syndicats décident !

    12 avril 2018
    Ruffin à Paris, Mélenchon à Marseille, ils sont nombreux les chefs politiques qui pensent devoir décider à la place des travailleurs et de leurs syndicats du rythme des mobilisations. Ce contournement des syndicats, même paré des couleurs d’une radicalité affichée, ne sera jamais rien d’autre qu’une impasse. La bataille de conviction pour mobiliser les travailleurs se joue d’abord dans les entreprises, dans les syndicats, avec la grève comme perspective. Si le soutien des organisations politiques peut être utile, c’est dans la bataille idéologique contre le libéralisme et les privatisations ; pour la (...)
  • Nantes : Assez de violences policières

    2 avril 2018
    Nous publions ici une déclaration de l’UD CGT 44 claire et nette suite à la manifestation du 31 mars contre les expulsions (de locataires, de syndicalistes, d’exilés, de zadistes...) :
    La manifestation nantaise contre toutes les expulsions suite à la fin de la trêve hivernale a rassemblé aujourd’hui 2000 personnes. Cette manifestation a été un exemple de dignité mais aussi de volonté d’avancer pour des solutions pérennes. Aucun débordement n’a été constaté, y compris par les médias présents. Pourtant les forces de l’ordre ont, une nouvelle fois, usé de façon disproportionnée de la force : jets de lance à eau (...)
  • Marseille contre les fachos

    19 mars 2018
    Nous publions ci-joint l’appel unitaire à une manifestation que l’UD CGT 13 n’a pas signé. Dommageable à coup sûr, et félicitations supplémentaires aux syndicats CGT qui ont néanmoins signé :
    Pour la Fermeture du local du « Bastion Social » ! Les fascistes n’ont pas leur place à Marseille, ni ailleurs ! Manifestation Samedi 24 mars 15h aux Mobiles En haut de la Canebière Marseille 1°
    Uni-e-s contre l’extrême droite ! À Marseille et partout ailleurs !
    La montée de l’extrême-droite est à l’oeuvre dans plusieurs pays européens, comme l’ont notamment rappelé les récents résultats électoraux en Autriche ou en (...)
  • 22 mars : Marseille en convergence public-privé

    10 mars 2018
    L’Union départementale CGT des Bouches du Rhône appelle à faire du 22 mars une grande journée de convergence avec un tract fort bien fait que vous trouverez ci-joint :
    http://cgt13.reference-syndicale.fr...
  • Angers : l’unité public-privé pour le 10 !

    4 octobre 2017
    Les Union départementales du Maine et Loire (49) montrent l’exemple ! Voici leur communiqué :
    CGT, CFTC, FO, FSU, Solidaires, UNEF et UNL du Maine et Loire GRÈVE DU 10 OCTOBRE 2017 PUBLIC – PRIVÉ, CODE DU TRAVAIL – STATUTS : TOUT EST LIÉ !
    Les organisations syndicales CGT, CFTC, FO, FSU, Solidaires, l’UNEF et UNL de Maine-et-Loire soutiennent pleinement l’appel à la grève lancée par les neuf fédérations de la Fonction publique pour le 10 octobre prochain, à l’occasion du « rendez-vous salarial » organisé par le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin.
    Dans un contexte d’extrême (...)
  • 10 octobre : Construire la convergence dans les entreprises et les localités

    4 octobre 2017
    Le 10 octobre est au départ une journée de mobilisation spécifique de la fonction publique, centrée sur les revendications propres aux fonctionnaires. Elle est parfaitement légitime dans son objet. Et l’unité syndicale la plus large qui a été construite est précieuse pour réussir une mobilisation d’ampleur.
    Pour construire cette unité il a été nécessaire de déconnecter la plateforme unitaire fonction publique de la mobilisation contre la loi travail. Plusieurs orgas syndicales ne souhaitaient pas s’opposer par la grève et la manifestation aux ordonnances Macron. Heureusement certaines semblent (...)
  • Nantes : violences policières et unité

    27 septembre 2017
    Nous publions ici le récit de la manifestation du 21 septembre par le secrétariat de l’UD 44. Pour enrichir le débat sur les violences et les rapports avec les « cortèges de tête » :
    Tôt le matin, différentes actions menées par les unions locales comme le blocage d’un rond-point à Indre ou le péage gratuit au Bignon (35 camarades)
    Puis manifestations à saint Nazaire (2500), Châteaubriant (150) et Ancenis (100), en recul mais de bonne facture et motivées.
    Il faut dire que le 21 n’a pas été annoncé depuis longtemps comme le 12, qu’une deuxième date rapprochée est compliquée pour certains, et surtout que (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0