Communistes libertaires de la CGT

Nantes : Zadistes et CGTistes font 1° Mai commun

mardi 25 avril 2017

Grace au travail militant d’un certain nombre de camarades CGT, la jonction réalisée avec les zadistes va permettre un cortège commun ce 1° Mai. Partir à la reconquête des terrains perdus, c’est pas seulement aller à la pêche aux cadres dans nos entreprises...

Voici le texte de l’appel :

Pourquoi on vient depuis la ZAD à la manif du 1er mai

Parce qu’on est sensible à l’appel du collectif syndical contre
l’aéroport et son monde à faire un cortège contre le transfert de
l’aéroport de Nantes-Atlantique à NDDL et contre l’expulsion des
habitant.e.s de la ZAD.
Parce qu’il y a eu des rencontres dans les rues et sur des blocages lors
du mouvement contre la loi Travail, et qu’on pense que c’est en
cultivant les liens qu’on renforce les luttes.

Parce qu’on veut se battre avec tou-te-s celleux qui subissent le
système capitaliste industriel.
Beaucoup d’entre nous ont choisi la grève en CDI, pour chercher d’autres
formes d’organisation de la production et des échanges, mais on se sent
solidaire de celles et ceux qui ont besoin de gagner leurs vies et d’y
donner du sens sans pour autant se laisser exploiter.

Parce que le 1er mai est une date verte, noire, rouge, chargée
d’histoires et de luttes qui résonnent avec ce qui peut se vivre et
penser sur cette zone : des fêtes rituelles de changement de saison aux
appels à la grève générale, du souvenir des 5 anarchistes exécutés à
Chicago (accusés sans preuve d’avoir posé une bombe lors d’une
manifestation en mai 1886) à celui des luttes des travailleurs et
travailleuses des siècles précédents.

Parce qu’on est mieux dans la rue que dans un bureau de vote.
Entre les deux tours de l’élection présidentielle, on voit un sens
particulier à se retrouver dans les rues de Nantes pour affirmer
ensemble qu’on est toujours déterminé.e à lutter.

Solidarité entre précaires, révoltés, travailleuses et travailleurs du
monde entier et avec tou-te-s celleux qui ne travaillent pas, pas
encore, pas en ce moment, plus maintenant, jamais...

Des habitant.e.s
occupant.e.s de la ZAD
Collectif syndical contre l’aéroport à NDDL et son monde

Crée en 2016 à la suite du mouvement social contre la loi El Khomry, nous sommes plusieurs syndicats et syndiqué-es portant une voix contre l’aéroport de NDDL et l’expulsion des habitant-es de la ZAD.

Signataires : Union Départementale Solidaires 44 - CNT 44 - CGT AGO - Collectif National des Syndicats CGT de Vinci - CGT Travail-Emploi-FP 44 - CGT CDC et des syndiqués CGT opposés à l’aéroport.

Débats du 51° congrès

  • Congrès : Notes du vendredi 22 avril

    23 avril 2016
    Courte séance ce vendredi matin. La CEC est élue très largement (entre 84 et 97%) ce qui pourrait surprendre après les votes des résolutions et la tension dans les débats. Il est probable que la majorité des syndicats expriment alors leur désir de tourner la page de la crise de direction ouverte avec l’affaire Lepaon. Probable aussi que le compromis imposé par la direction confédérale sur le thème de (...)
  • Congrès : Notes du jeudi 21 avril

    22 avril 2016
    La séance s’ouvre par l’annonce du vote du thème 3 sur le rapport au politique : abstention : 9% contre : 36%.
    Le débat reprend sur le thème 4 : le syndicalisme international. Des délégués expliquent leur travail dans des multinationales, leurs contacts avec les syndicats de différents pays. Une camarade sénégalaise est invitée à s’exprimer. Des camarades proposent l’organisation de grèves européennes (...)
  • Congrès : Notes du mercredi 20 avril

    21 avril 2016
    La matinée reprend avec le débat sur notre démarche syndicale, le thème 1. Les futurs comités régionaux inquiètent plusieurs délégués qui se prononcent pour une coordination des UD mais contre des « super-préfets ». Le seul amendement significatif intégré par la commission souligne, comme pour répondre aux craintes, qu’il faut donner plus de moyens aux unions locales. Un délégué de la construction (Toulouse) (...)
  • Congrès : Notes du mardi 19 avril

    20 avril 2016
    Après les applaudissements d’usages aux nouveaux invités présents (Solidaires et Unef mais l’arrivée d’un représentant du PCF n’est toujours pas anoncée), le bureau du congrès donne les réponses attendues : Oui il y aura une résolution d’actualité mais pas de commission : c’est le bureau du congrès qui la présentera. Non la commission candidature ne sera pas ouverte aux délégués puisqu’elle est déjà (...)
  • Congrès : Notes du lundi 18 avril

    19 avril 2016
    C’est au groupe musical Zabo qu’il revenait de donner le ton du congrès dans une interprétation pétillante d’une chanson de Georges Moustaki « je voudrais sans la nommer vous parler d’elle », une chanson écrite en 1969 à la gloire de la révolution permanente !
    Un cran en dessous du symbole, le secrétaire de l’UD des Bouches du Rhône dans son discours d’accueil faisait applaudir les luttes emblématiques (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0