Communistes libertaires de la CGT

Economie

Information ou analyse relatives à l’économie.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • 32h : Une mesure « finançable »...

    8 avril 2022
    La Commission exécutive confédérale (CEC) du 5 avril dernier a validé le matériel de campagne pour les 32 heures qui sera présenté au CCN de mai. Dommage que le travail n’ait pas pu aboutir plus tôt, cela aurait permis à la CGT de peser positivement durant ces longs mois durant lesquels la tambouille électoraliste a pris tant de place dans le quotidien de trop de militants syndicaux...
    La CEC annonce cependant un matériel de campagne ambitieux, prenant le temps de contrer un à un les arguments habituels contre la réduction du temps de travail. Tant mieux. On attends avec impatience le jugement sur les (...)
  • Actionnaire : je vote dividendes !

    13 mai 2017
    Malgré les promesses d’un capitalisme populaire qui devait apaiser la lutte des classes dans la France des Trente Glorieuses, l’adhésion massive aux jeux boursiers ne s’est envolée vraiment que dans les années 80, quand Mitterrand va donner un coup d’accélérateur à l’idéologie libérale avec l’aide de la figure de Bernard Tapie, et avec la revente des entreprises nationalisées en 81.
    Le nombre d’actionnaires culmina en 2007 avec plus de 7 millions d’actionnaires individuels. Mais le petit épargnant effrayé par la crise de 2008 a fuit en masse et le nombre d’actionnaires en France est tombé à 3 (...)
  • Adieu 2019 : Un cadeau-record de 20 milliards pour les patrons

    21 décembre 2019
    2019 restera dans les mémoires comme une année bénie ! En tout cas pour les patrons qui auront touché leur dernier Crédit d’Impôts (CICE inventé par le PS) plus le nouveau dégrèvement de cotisations sociales qui vient remplacer le CICE. Pour le Medef ce dégrèvement est une garantie plus durable.
    Les patrons auront donc touché une fois au grattage et une fois au tirage ! Le minimum de décence aurait été que les cadeaux ne se cumulent pas et que les patrons attendent 2020 pour bénéficier de la baisse des cotisations !
    Rappelons au passage que cette baisse définitive des parts patronales de cotisations (...)
  • AGS : La Cour des Comptes protège qui ?

    2 septembre 2019
    C’est par un article du quotidien Les Echos du 2 septembre que nous découvrons que les AGS, la caisse qui paye les salaires des entreprises défaillantes, ont été honteusement pillées.
    Bien sûr nous savions tous comment nombre de patrons utilisent cette caisse pour faire payer à la collectivité les arriérés de salaires de leurs travailleurs... Mais l’article donne un éclairage autrement honteux !
    "Tout est parti du rapport de la Cour des comptes de décembre dernier. Non rendu public, il a mis le doigt sur un nombre certains de zones obscures dans les procédures internes, symptomatiques d’une gestion (...)
  • Assurance grève : Plus malin qu’un capitaliste tu meurs !

    6 août 2023
    Et voilà un malin qui « assure » vos bagages en cas de grève ! Plus tu fais grève et plus tu nourris ce capitaliste futé qui prévoit une hausse tendancielle du taux de grévistes dans les transports !
    Nous leurs vendrons la corde avec laquelle nous les pendrons !
  • Bolloré : Le droit d’aînesse est restauré !

    11 mars 2022
    Vincent Bolloré, catholique militant, a développé un groupe multinational puissant, étendant ces dernières années son empire aux médias avec le rachat de toute une partie de la presse et de l’édition française, de la radio et de la télévision. C’est sur ses chaînes C8 et Cnews qu’il a mis en avant l’extrême-droite la plus radicale et lancé le sinistre Zemmour dans la course au trône présidentiel.
    L’âge de la retraite arrivant, il a fait transférer à son fils aîné la direction du groupe.
    C’est ainsi que Sébastien Bolloré est intronisé directeur général délégué de la holding qui pilote le groupe. Rappelons au (...)
  • CAC 40 : Comment les actionnaires engrangent un record absolu ?

    15 novembre 2021
    Début novembre 2021, le CAC 40, c’est à dire le total des cotations en Bourse des 40 sociétés françaises les mieux cotées par les actionnaires, passe pour la première fois de l’histoire la barrière des 7 000 points.
    Si un sportif français avait réalisé une telle première historique, tous les médias auraient titré en « Une » ! Mais il était plus prudent de rester discret sur les profits inouïs pour les actionnaires dans une période de crise sanitaire, économique et sociale...
    D’autant que si le CAC 40 culmine sur de tels sommets, c’est grâce à la dette émise au nom du « quoi qu’il en coûte » de Macron ! Une (...)
  • CAC 40 : Les actionnaires sautent la barre historique des 7 500 points

    19 avril 2023
    Pour la première fois depuis sa création en 1987 l’indice boursier phare de la Bourse de Paris a dépassé les 7 500 points ce vendredi 14 avril 2023.
    Celles et ceux qui veulent mieux comprendre les subtilités de la chose trouveront une source claire ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/CAC_40
    Mais pour faire simple, cela signifie clairement que les quarante entreprises qui gavent le plus leurs actionnaires vont pouvoir continuer à le faire.
    L’occasion de redire à quel point la théorie libérale de la création de valeur, justifiant « les inévitables efforts supplémentaires des salarié.es », censée (...)
  • Calvet : Mort d’un larbin du capital

    20 avril 2020
    Jacques Calvet est mort. Enarque, après avoir occupé longtemps le fauteuil de directeur de cabinet du ministre des finances, il est d’abord propulsé à la tête de la BNP. Mais n’y voyez aucun conflit d’intérêts !!!
    Puis la famille Peugeot le récupère pour le placer à la direction du groupe automobile familial. Parce que les Peugeot, eux, sont trop occupés et trop bêtes pour faire fructifier leur héritage...
    Après la fusion avec Citroen, Calvet dirige d’une main de fer le groupe PSA pour des résultats financiers qui seront à la hauteur des sacrifices imposés aux travailleurs : 50 000 emplois sont (...)
  • Capitalistes français : C’est quand ils sont bien gras qu’il faut les plumer

    10 mars 2018
    Alors que le gouvernement s’apprête à faire de nouveau cadeaux aux capitalistes en leur cédant des parts dans les sociétés Aéroport de Paris, Engie et Française des Jeux, le CAC 40 renoue avec des profits historiques, les turbulences de la crise de 2008 sont comme effacées. D’ailleurs elles ont été effacées avec l’argent public...
    93,4 milliards de profits (officiels) pour les 40 entreprises cotées au CAC en 2017. Soit une augmentation de 24% sur 2016 ! Une annonce qui accompagne dignement la promotion fulgurante de Bernard Arnault parmi les fortunes planétaires. Le patron de LVMH manque d’un rien le (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0