Communistes libertaires de la CGT

Le Pen : Le diable est dans le détail !

vendredi 17 juin 2022

Les jeunes n’ont guère connu le père Le Pen et la création du FN autour d’authentiques fachos ayant combattu « du mauvais côté » durant la Seconde Guerre Mondiale ou dans les guerres coloniales qui se sont enchainées de l’Indochine à l’Algérie en passant par Madagascar... Ils n’ont connu ni les anciens combattants sous l’uniforme nazi, ni les tortionnaires en Algérie, ni les collabos de Pétain et autres miliciens antisémites. Ni entendu le discours pro-patronal et ultra-libéral du vieux Le Pen.

Les jeunes ont découvert le RN et la fille Le Pen au moment où elle a construit sa marche vers le pouvoir sur la « dédiabolisation » de son parti. Et en effet, le RN n’est plus exactement le FN, sauf sur la question du racisme et de l’hostilité aux migrants qui demeure l’obsession absolue.

Parce qu’en dehors de ce sujet, auquel il faut ajouter « l’islamisation de la société », il est vrai que le discours officiel du RN n’est plus celui du FN : Les fachos « purs et durs » sont massivement partis chez Zemmour, les accents pro-patrons ont laissé place à des promesses sociales de partage des richesses, et l’ultra-libéralisme disparait au profit d’un souverainisme anti-mondialiste aux accents écologistes !!!

Bref, une oreille distraite pourrait parfois trouver Bardella à gauche des leaders de la NUPES ! Exception notable faite aux questions liées à l’immigration bien sûr.

C’est pourquoi nous voulions attirer l’attention des militants ouvriers sur une toute petite phrase qui revient en boucle dans les « spots publicitaires électoraux » où le RN accuse la NUPES de « déconstruire la France grâce à l’immigration ». A cette obsession fondatrice de l’extrême-droite, le gentil Bardella à l’allure de gendre idéal, ajoute que la NUPES « attise la haine sociale ». Si l’on traduit la langue facho en bon français, la NUPES est ainsi accusée de soutenir la classe ouvrière contre la classe capitaliste. Une fois encore les fachos rappellent qu’ils sont prêt à combattre les luttes ouvrières comme ils l’ont toujours fait. Reste à vérifier que la NUPES est réellement du côté de la lutte des classes...

Débats du 53° congrès

  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    17 janvier
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0