Communistes libertaires de la CGT

Economie

Information ou analyse relatives à l’économie.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Actionnaire : je vote dividendes !

    13 mai 2017
    Malgré les promesses d’un capitalisme populaire qui devait apaiser la lutte des classes dans la France des Trente Glorieuses, l’adhésion massive aux jeux boursiers ne s’est envolée vraiment que dans les années 80, quand Mitterrand va donner un coup d’accélérateur à l’idéologie libérale avec l’aide de la figure de Bernard Tapie, et avec la revente des entreprises nationalisées en 81.
    Le nombre d’actionnaires culmina en 2007 avec plus de 7 millions d’actionnaires individuels. Mais le petit épargnant effrayé par la crise de 2008 a fuit en masse et le nombre d’actionnaires en France est tombé à 3 (...)
  • Grande pauvreté : L’arnaque à 25 millions de Macron

    28 avril
    A grand renfort médiatique, le gouvernement annonçait jeudi 23 avril qu’il débloquait 25 millions d’euros à destination des associations d’aide alimentaire qui soutiennent déjà 5,5 millions de français et alors que les demandes explosent : la plupart des permanences voient leur public doubler, et parfois tripler !
    Mais il faut rappeler que la réforme de l’Impôt Sur la Fortune avait déjà mis a mal les finances de ces associations. Les contribuables concernés par l’abrogation de l’ISF qui avaient payé 3,2 milliards d’impôts en 2017 n’en payaient plus que 1, 25 milliard l’année suivante. En conséquence (...)
  • AGS : La Cour des Comptes protège qui ?

    2 septembre 2019
    C’est par un article du quotidien Les Echos du 2 septembre que nous découvrons que les AGS, la caisse qui paye les salaires des entreprises défaillantes, ont été honteusement pillées.
    Bien sûr nous savions tous comment nombre de patrons utilisent cette caisse pour faire payer à la collectivité les arriérés de salaires de leurs travailleurs... Mais l’article donne un éclairage autrement honteux !
    "Tout est parti du rapport de la Cour des comptes de décembre dernier. Non rendu public, il a mis le doigt sur un nombre certains de zones obscures dans les procédures internes, symptomatiques d’une gestion (...)
  • Frexit et Fachos : amalgames et confusions

    26 mars 2018
    La Confédération a réagit très fortement, et très justement, contre la tentative des fachos de tous poils d’intégrer nos manifestations ouvrières. Elle réagit aussi vigoureusement contre l’attaque des étudiants grévistes à Montpellier par des fachos. Asselineau et son UPR doivent être écartés de nos manifs comme le FN et les autres.
    Des camarades du Nord contestent cette position et soutiennent que la question du Frexit est centrale aujourdh’ui. Notre point de vue sur ce débat :
    Il est vrai que la direction confédérale qui refusait de prendre position avait dû corriger le tir concernant le réferendum sur (...)
  • Energie-Paris : La privatisation d’EDF-GDF et ses conséquences

    5 mai 2016
    Nous publions ici le lien une longue déclaration très chiffrée et très intéressante sur la conséquence de la privatisation de la CGT-Energie Paris et réclamant la re-nationalisation :
    http://data.over-blog-kiwi.com/1/44...
  • Démocratiser l’entreprise : Le réveil des réformistes !

    2 juin
    Différents appels des organisations syndicales, associatives et/ou politiques contenant toutes sortes de propositions pour « le jour d’après » surgissent. Leur finalité reste globalement soumise à une illusion électorale autour de la reconstruction d’une « union de la gauche » aux géométries très variables.
    Dans le même temps 5 000 universitaires de 23 pays publient un appel à démocratiser l’entreprise, à un nouveau partage du pouvoir dans l’entreprise entre les apporteurs de capital et les apporteurs de travail. Mais sans jamais poser la question de la subordination du travail au capital, du rapport de (...)
  • Salaires des patrons : Martinez est généreux !

    19 mai 2016
    Libération, le quotidien de la « gauche » sociale-libérale, organise la résistance aux salaires des patrons du CAC 40 ? Il publie un appel de 40 « personnalités » dont Laurent Berger, secrétaire générale de la CFDT, afin de limiter ces scandaleux salaires à 100 Smic. Soit 1,75 millions d’euros par ans !!!
    Mais que fait Martinez dans la liste des signataires auprès de Cambadélis et Bartolone ?
    Exigeons le retrait de cette signature à cette minable opération de communication du (...)
  • Macron fait provision de lacrymos !

    16 avril
    Pas de tests, pas de respirateurs, pas de gants, pas d’argent... Mais puisque vous avez appris à faire vos masques, vous pourriez fabriquer aussi des gaz qui piquent ! Et ça peut vous rapporter gros : Extraits de l’appel d’offre du ministère de l’Intérieur : .................................. Avis n°20-31056 annonce diffusée le 03 mars 2020 pour consulter le texte intégral au format officiel du présent avis, cliquez sur http://www.boamp.fr/avis/detail/20-...
    AVIS DE MARCHÉ Le présent avis constitue un appel à la concurrence Adresse principale : https://www.interieur.gouv.fr/ Adresse du (...)
  • Le Figaro contre Macron !

    27 février
    L’antique quotidien préféré de la bourgeoisie française est obligé de voler à la défense de ses lecteurs, les cadres supérieurs, mais sans fâcher les patrons : exercice délicat !
    Extraits :
    « Les cadres supérieurs devraient être les grands perdants de la réforme des retraites. Le projet de loi actuel modifie substantiellement la contribution des 350 000 personnes qui gagnent plus de 120 000 euros de revenus par an. »
    "les cadres du privé pourraient être aussi les grands perdants de la réforme des retraites. Ils vont d’abord être pénalisés par le futur mode de calcul, qui prendra en compte toute la vie (...)
  • Plus jamais ça : Un appel anti-libéral qui épargne le capitalisme

    30 mars
    Philippe Martinez co-signe un appel unitaire qui évoque des mesures sociales, sanitaires, écologiques et économiques globalement sympathiques. Bon.
    Mais le texte ne dit pas un mot sur comment contraindre les capitalistes à prendre de telles mesures, et néglige le fait essentiel : ces mesures sympathiques ne sont simplement pas possibles sans sortir du capitalisme, sans l’expropriation des capitalistes et la prise en main de la production par les travailleurs eux-mêmes.
    La recherche d’ouverture et d’unité c’est bien. Mais il ne faudrait pas que la CGT y perde définitivement son identité de (...)

0 | 10 | 20 | 30

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0