Communistes libertaires de la CGT

Luttes

Actualité des luttes sociales et syndicales.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Liberté syndicale des fonctionnaires menacée

    22 novembre
    Entre les menaces qui pèsent sur un stage syndical organisé par SUD-Educ 93 et la sanction qui frappe une militante de Solidaires par ailleurs Inspectrice du Travail, le gouvernement cherche visiblement à museler les fonctionnaires. Dans le premier cas la CGT-Educ’action a exprimé son soutien. Dans le second cas une intersyndicale s’est rassemblée au Ministère du travail avec CGT/SUD/FSU/CNT. L’unité syndicale c’est une orientation juste quand elle ne nous éloigne pas de la lutte ! Voici les deux communiqués :
    LA CGT ÉDUC’ACTION EXPRIME SON SOUTIEN À SUD ÉDUCATION 93 A l’occasion d’une formation (...)
  • Nantes : autogestion en actes et débats

    8 novembre
    Les 15 et 16 décembre à Nantes se tiennent deux débats avec des salariés d’une entreprise grecque, les Fralib (scop-ti) et les zadistes contre l’aéroport à l’initiative des « syndicalistes contre NDDL »
    Plus d’infos :
    https://blogs.mediapart.fr/collecti...
  • Mélenchon et la Charte d’Amiens

    4 novembre
    Nouvelle polémique ouverte par Mélenchon sur le thème : si on m’avait laisser diriger la lutte on aurait gagné...
    Extraits de son blog en date du 31 octobre :
    "La « Charte d’Amiens » sans cesse invoquée une nouvelle fois aura eu bon dos. Il serait temps que nombre de ceux qui s’y réfèrent pour stigmatiser la présence des organisations politiques dans le combat social se demandent si ce document qui date de 1905 et résulte de la bataille entre marxistes et anarchistes au début du siècle précédent doit rester un dogme sans nuance 111 ans plus tard. Car ce texte fixe une stratégie d’unité ouvrière en tenant (...)
  • Ordonnances : 16 novembre dernière chance !

    25 octobre
    Les militants syndicaux qui avaient lucidement analysée la difficulté à mettre en grève leurs collègues et à élargir la mobilisation en 2016 contre les lois El Khomry n’étaient pas très optimistes. Ils savaient que le mobilisation contre les Ordonnances Macron serait compliquée. Ils ne comptaient pas sur la CFDT. Il faut d’ailleurs mesurer ce qu’indique sa première place acquise dans le privé en terme de recul de l’implantation CGT et de perte de repères de classe. Mais ils ne s’attendaient pas à une telle trahison de Mailly dont la mise en minorité au CCN de FO fin septembre produit peu d’effets (...)
  • PSA : Intérimaires en grève !

    23 octobre
    Nous n’avons pas pour fonction de relayer les luttes sociales. Mais il est difficile de résister à la tentation de faire connaitre des mobilisations exceptionnelles. Voici une info CGT du groupe PSA :
    Il y a près de 8000 travailleurs intérimaires dans toutes les usines PSA en France. Partout, les intérimaires ont les plus bas salaires et tiennent les postes les plus durs. A Rennes, plusieurs dizaines d’intérimaires ont fait grève pendant deux jours pour des augmentations de salaire Il y a 10 jours, des intérimaires avaient pris l’initiative de faire circuler une pétition entre eux pour réclamer (...)
  • Chasse aux DRH : pour que la peur change de camp !

    20 octobre
    Fin aout à l’occasion de l’Université d’Eté du Medef nous avions soutenu l’opération « Bloquons le Medef » initiée par Solidaires. Mais nous avions aussi critiqué le manque de détermination à tenter de bloquer réellement cet évènement.
    C’est pourquoi nous avons soutenu l’opération « Chasse aux DRH », initiée par des forces mixtes issues du cortège de tête et de syndicalistes, avec l’appui de Solidaires. Si la détermination était cette fois bien présente, c’est le nombre qui nous a manqué. Nous n’avons pas réussit à faire plus que mettre en retard ces DRH pour leur petit-déjeuner au Pré-Catelan, très luxueux (...)
  • Mélenchon se dédouane sur le dos des syndicats

    18 octobre
    Savoureux moments d’arrogance et d’autosatisfaction du tribun de la France Insoumise qui, en accusant les syndicats de n’avoir pas su diriger une lutte dont il leur « offrait » généreusement la conduite, tente de se faire passer pour notre sauveur. Extraits du blog de Mélenchon :
    "Je fais le point sur cette étrange semaine. Est-ce celle où nous avons perdu une bataille sur le Code du travail si mal conduite ? La semaine précédente avait vu le front du refus syndical s’élargir de façon spectaculaire avec l’entrée en opposition de Force Ouvrière puis le rendez-vous unitaire au siège de la CGT. Nous (...)
  • Nantes : L’union locale interpelle la Confédération

    13 octobre
    Nous publions ici une motion de l’UL CGT de Nantes pour alimenter un débat compliqué sur la mobilisation contre les ordonnances. Comme en 2016, nombre de militants constatent que le premier obstacle à l’élargissement n’est pas le positionnement de telle ou telle confédération (qu’il est toujours bon d’aiguillonner !) mais bien le défaitisme qui règne dans une majorité d’entreprises. Ce qui nous oriente, ici, à axer davantage vers la reconstruction de liens dans les entreprises et les localités plutôt que vers la critique des faiblesses des directions syndicales, même si ces défaillances ne favorisent (...)
  • 10 octobre : Construire la convergence dans les entreprises et les localités

    4 octobre
    Le 10 octobre est au départ une journée de mobilisation spécifique de la fonction publique, centrée sur les revendications propres aux fonctionnaires. Elle est parfaitement légitime dans son objet. Et l’unité syndicale la plus large qui a été construite est précieuse pour réussir une mobilisation d’ampleur.
    Pour construire cette unité il a été nécessaire de déconnecter la plateforme unitaire fonction publique de la mobilisation contre la loi travail. Plusieurs orgas syndicales ne souhaitaient pas s’opposer par la grève et la manifestation aux ordonnances Macron. Heureusement certaines semblent (...)
  • Nantes : violences policières et unité

    27 septembre
    Nous publions ici le récit de la manifestation du 21 septembre par le secrétariat de l’UD 44. Pour enrichir le débat sur les violences et les rapports avec les « cortèges de tête » :
    Tôt le matin, différentes actions menées par les unions locales comme le blocage d’un rond-point à Indre ou le péage gratuit au Bignon (35 camarades)
    Puis manifestations à saint Nazaire (2500), Châteaubriant (150) et Ancenis (100), en recul mais de bonne facture et motivées.
    Il faut dire que le 21 n’a pas été annoncé depuis longtemps comme le 12, qu’une deuxième date rapprochée est compliquée pour certains, et surtout que (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0