Communistes libertaires de la CGT

Au fil de l’actu

  • Gutenberg : Mais qu’allait-il faire dans cette galère ?

    29 novembre
    C’est en 1979 que la Confrérie des Compagnons de Gutenberg fut créée par des patrons de presse et d’industries graphiques. Sous le patronage d’anciens ministres gaullistes. Soit cinq ans après la publication du rapport de Jean-Philippe Lecat qui affirmait que « la France n’avait pas vocation graphique ». Rapport qui ouvrait la voie à la destruction violente de milliers d’emplois dans l’industrie graphique.
    La Confrérie vient de tenir son dernier « chapitre »... Les hommes de Riccobono (qui a mis la main sur l’impression de toute la presse quotidienne nationale) entrent en force avec le grade de (...)
  • CGT Paris mobilise contre Zemmour

    25 novembre
    Zemmour annonce un meeting à Paris au Zénith, porte de la Villette, le dimanche 5 décembre. L’UD CGT de Paris et la Jeune Garde, une organisation antifasciste qui avait déjà tenu un débat très remarqué dans le stand du Syndicat Général du Livre CGT lors de la Fête de l’Huma, lancent conjointement un appel à construire une riposte.
    Bravo !
    Il est possible de rejoindre la démarche en s’adressant directement aux deux organisations ou à l’adresse : stopzemmour75 yahoo.com
  • Correcteur.trice : Un métier entre prestige et précarité

    15 novembre
    Responsable CGT des correcteurs et correctrices en presse papier, sur le web et dans l’édition pour le Syndicat général du livre et de la communication écrite, Guillaume Goutte publie un petit document chez Libertalia qui fait le tour de façon précise et claire des enjeux de cette profession mythique.
    Le livre ouvre sur l’histoire du Syndicat des Correcteurs, créé en 1881, qui finit par intégrer le SGLCE dans une perspective de syndicalisme d’industrie sans renier les racines d’un syndicat de métier. Il éclaire également l’importance d’un service de correction pour tout média qui se respecte.
    Puis (...)
  • CAC 40 : Comment les actionnaires engrangent un record absolu ?

    15 novembre
    Début novembre 2021, le CAC 40, c’est à dire le total des cotations en Bourse des 40 sociétés françaises les mieux cotées par les actionnaires, passe pour la première fois de l’histoire la barrière des 7 000 points.
    Si un sportif français avait réalisé une telle première historique, tous les médias auraient titré en « Une » ! Mais il était plus prudent de rester discret sur les profits inouïs pour les actionnaires dans une période de crise sanitaire, économique et sociale...
    D’autant que si le CAC 40 culmine sur de tels sommets, c’est grâce à la dette émise au nom du « quoi qu’il en coûte » de Macron ! Une (...)
  • Barbelés contre migrants dans les P-O

    1er novembre
    Pendant que la grève des sans-papiers se poursuit à Paris, l’union départementale et les cheminots des Pyrénées-Orientales interpellent le préfet sur l’accueil des migrants :
    Monsieur le Préfet,
    Nous avons été alertés par les cheminots du site de Cerbère sur la situation migratoire alarmante à la frontière.
    En effet, depuis quelques mois, le flux de migrants à la frontière est en nette augmentation et les habitants voient régulièrement des groupes de 10, 20, parfois 40 personnes arriver par la mer, la route et les voies ferrées.
    Lors de notre dernière rencontre, nous vous avons déjà alerté sur la (...)
  • Appel pour un réseau écosyndicaliste

    1er novembre
    Proposition est faite de diffuser largement cet appel pour signature (d’individus, de structures), en vue de tenir la première réunion de mise en place de ce réseau, le 13/11/21 à 11 h, 8 imp. Cozatier 75012 PARIS qui fixera collectivement et consensuellement les objectifs et les modalités de fonctionnement.
    La planète brûle… et la société aussi ! Signez l’appel pour un réseau éco-syndicaliste Chaque jour les effets du « dérèglement climatique » sont de plus en plus visibles notamment avec la multiplication des catastrophes environnementales. Ils s’ajoutent à l’épuisement progressif des ressources (...)
  • Echos du 8° Congrès de Solidaires

    28 octobre
    Un regard intéressant sur le congrès 2021 de l’Union syndicale Solidaires publié par le site Syndicollectif :
    http://syndicollectif.fr/lunion-syn...
  • « Plus jamais ça » : Bilan d’une première rencontre nationale

    15 septembre
    C’est à l’occasion des journées d’été du mouvement social, cette année à Nantes à la fin août que se tenaient les premières rencontres nationales grand public autour de l’alliance « Plus jamais ça » (PJC), lancée voilà 18 mois par les syndicats CGT-FSU-Solidaires-Confédération paysanne ; les associations écologistes Greenpeace-Amis de la Terre associées à Oxfam et Attac. Depuis de nombreuses associations ont rejoint l’alliance qui a rendu public un nouveau document de travail : Propositions pour un plan de rupture.
    La plénière de présentation du plan, un peu convenue avec l’inévitable défilé des (...)
  • Assurance chômage : Une brochure pour réfléchir

    9 septembre
    SANS EMPLOI, MAIS PAS SANS SALAIRE C’est le titre de la dernière brochure des Editions syndicalistes, disponible sous peu ce mois de septembre. Les quatre premières parties retracent un petit historique, qui va de la création des premières caisses chômage par les syndicats, aux dernières réformes (et tentative de réforme) du régime d’assurance-chômage. Au passage, on voit se construire, peu à peu, à partir de 1958 et la création de l’UNEDIC, une « logique de salaire » de l’indemnisation du chômage. Avec une des périodes les plus intéressantes, et trop peu connue, le régime unifié de 1979 à 1984. alors (...)
  • CGT - RN : troublante proximité !

    13 août
    C’est par les réseaux sociaux que nous découvrons cette affaire, mais elle provient de militantes et militants connus pour leur sérieux.
    Etre ou ne pas être dans les manifs anti-Pass voilà encore un débat qui divise les organisations de la classe ouvrière : ne pas laisser la rue aux fachos ou ne pas donner plus de crédit aux délires anti-vaccins des complotistes, cette discussion tourne en boucle et nous n’aurons pas ici la prétention de trancher, d’autant que les réalités locales peuvent être très différentes.
    Ce qui n’est évidement pas possible en revanche, c’est qu’un militant important de la (...)

Débats du 52° congrès

  • Echos de la séance du vendredi 17 mai

    18 mai 2019
    La séance s’ouvre sur l’annonce des résultats de l’élection de la CEC et celle de la CFC. Une moyenne globale annoncée de 89% pour la liste ce qui cache bien sûr quelques disparités... Mais les résultats de chaque candidat ne sont pas annoncés. Avec cette brutalité très particulière dont la bureaucratie CGT est capable, ni les scores ni les noms des 4 camarades présentés en plus de la liste officielle ne sont évoqués... Même par pure hypocrisie, ils méritaient pourtant bien un mot fraternel.
    En y réfléchissant il y a là un truc fort de la culture CGT : toute la semaine les congressistes ont, parfois (...)
  • Echos de la séance du jeudi 16 mai

    17 mai 2019
    La séance s’ouvre avec la présentation de motions de soutiens à diverses luttes telles que le congrès en adopte plusieurs, sans plus de discussion. L’une pourtant aurait mérité d’être relue avec les yeux du syndicalisme écologique que la CGT souhaite incarner : celle présentée par la fédération de l’agro-alimentaire. Il s’agit du soutien aux grévistes de la sucrerie de Toury (eure et loire) dont l’usine doit fermer à la fin de l’année. Non pas évidemment pour contester la lutte pour l’emploi mais pour l’argument, celui de la souveraineté alimentaire nationale, mis en avant dans la motion. En effet et au (...)
  • Echos de la séance du mercredi 15 mai

    16 mai 2019
    La séance du matin reprend avec la fin du débat sur le préambule et le thème 1 du document d’orientation. Encore beaucoup d’interventions autour des questions écologiques mais aucun congressiste n’ose évoquer la question du nucléaire qui reste tabou ! Une militante de la FERC rappelle le bilan de la répression frappant les Gilets jaunes parmi lesquels des militants CGT et propose que la CGT appelle à la manifestation du 2 juin dite des « mutilés pour l’exemple ». Elle n’aura pas de réponse...
    Arguant que toutes les revendications sont importantes un militant du Val de Marne va défendre avec (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0