Communistes libertaires de la CGT

Luttes

Actualité des luttes sociales et syndicales.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • Tours : Un exemple de ce que les médias ignorent...

    24 décembre 2019
    Un aperçu de ce que les journalistes ne voient pas :
    Jeudi 19 : Action décidée par l’AG cheminote le matin : 100 personnes. Prise de 100 caddies et entrée dans un hypermarché Carrefour avec des slogans sur les retraites mais également « Carrefour, paie tes impôts, augmente les salaires ». Bonne réception par les salarié-e-s. Venue de quelques policiers mais à distance, aucun affrontement, aucune interpellation.
    Action décidée par l’intersyndicale interprofessionnelle du 37 : manifestation (env. 200 personnes) dans le quartier des Deux Lions, où se trouvent de nombreuses entreprises privées (Bouygues, (...)
  • Transports : Grève reconductible !

    4 mai 2016
    Les fédérations CGT et FO du transport routier appellent à une grève reconductible à partir du 16 mai au soir pour le retrait de la loi travail. Cette date permet la jonction avec la grève pour la convention collective dans le transport ferroviaire. C’est autour de cette date que ça va se jouer. Tous ensemble !!!
  • Travailleurs détachés... mais travailleurs quand mêmes !

    20 janvier 2017
    Nous reprenons ici un article d’un syndicaliste CGT du Batiment paru initialement sur le site « La Rotative ». Solidarité internationale contre repli chauvin, ça nous convient !
    Travailleurs détachés : « La solution n’est pas un repli nationaliste, mais un syndicalisme transfrontalier »
    Environ 250 000 salariés originaires de différents pays européens travaillent sur le territoire français, sans pour autant y être installés. Les droits de ces travailleurs dits « détachés » sont encadrés depuis 1996 par une directive européenne, mais les employeurs se livrent à une fraude massive. Entretien avec K., salarié (...)
  • Turquie : Renault et Erdogan contre les grévistes !

    7 mars 2016
    Nous publions ici deux déclarations de la fédération de la Métallurgie qui dénonce la répression des travailleurs d’une usine Renault implantée en Turquie. Une excellente déclaration qui appellerait des actes concrets de solidarité : débrayages dans les usines du groupe Renault, filtrage des pièces en partance vers l’usine turque, boycott des pièces ou véhicules arrivant de celle-ci, collecte de solidarité avec les licenciés... :
    Communiqué de presse De la Fédération des Travailleurs de la Métallurgie CGT et de la coordination des Syndicats CGT Renault
    Depuis lundi 29 février 2016, l’usine de Oyak-Renault (...)
  • UD 13 : Ecologie et lutte de classe

    13 septembre 2019
    Pour accompagner les mobilisations écologiques de septembre, l’UD CGT des Bouches du Rhône édite une déclaration qui a le grand mérite de pointer clairement les responsabilités du capitalisme. En revanche la référence à Chavez (qui a laissé la production de pétrole s’effondrer non pas par soucis écologique mais par corruption généralisée de son Etat/Parti) et l’utilisation flou du concept d’impérialisme qui semble dédouaner nos capitalistes bien français sont moins convaincants. Et rien sur la nécessité que les luttes ouvrières pour sauvegarder l’outil de travail portent aussi les questions de conversion (...)
  • Unedic : la délégation CGT redoute l’explosion !

    24 février 2016
    Le premier round de re-négociation de la convention Unedic a eu lieu le 23 février 2016. Les discussions vont s’étaler jusqu’en mai/juin.
    La délégation CGT, conduite par Aubin -qui conduisait la bataille sur les retraites en 2010 (...)- a produit une déclaration liminaire où l’on peut lire des observations justes comme :
    "Le partage des richesses reste un frein à la croissance, 231 Milliards de dividendes versées aux actionnaires en 2015 au détriment de l’investissement, de l’emploi et des salaires. J’en veux pour preuve les événements survenus chez SANOFI ces derniers jours. Le PDG Olivier (...)
  • Violences à Lille : un témoignage inquiétant sur le 12 mai

    17 mai 2016
    Nous publions ci-dessous le témoignage d’un militant CGT bien connu dans le Nord/Pas de Calais. Nous le livrons à l’état brut dans l’attente de communiqués qui ont été annoncés par diverses structures CGT en particulier dans la Métallurgie. Les décisions prises, semble-t-il par la direction de l’UL de Lille, face aux violences policières, posent pour le moins problème :
    Jeudi 12 Mai, j’ai manifesté à Lille contre la loi Travail. Comme à mon habitude, je l’ai fait avec des ami.e.s dans le cortège « anticapitaliste », un cortège soudé autour de la notion de lutte de classe, revendicatif, et ce peu importe (...)
  • Violences policières : Même des CRS s’inquiètent !

    15 novembre 2019
    Extrait d’un article de Libération par Ismaël Halissat daté du 15 novembre qui s’intitule :
    « Violences policières : le gouvernement maintient la ligne dure Selon le document interne que « Libé » a consulté, le ministère s’apprête à entériner ses méthodes de maintien de l’ordre, malgré les drames observés depuis un an de manifestations de gilets jaunes. »
    "Pour le commandant d’une compagnie républicaine de sécurité (CRS) interrogé par Libération, cette volonté d’aller le plus vite possible au contact des manifestants est « un changement de pied historique » : « J’ai peur qu’il y ait des gens tués dans les prochaines (...)
  • Violences policières : une info de Tours

    29 mai 2016
    Nous publions ici la lettre de l’intersyndicale d’Indre et Loire au Préfet :
    Monsieur le Préfet.
    Vous nous avez réunis la semaine dernière pour nous rappeler l’obligation faite par la loi du 23 octobre 1935, adoptée dans un contexte historique d’insurrections fascistes, de déclarer nos manifestations qui ne sont pas du tout du même ordre. Le rappel de l’état d’urgence, adopté suite aux attentats terroristes, nous apparaît, pour la même raison, tout à fait déplacé.
    Rappelons d’abord que la liberté de manifestation s’inscrit dans le cadre de la déclaration des Droits de l’Homme et que ceux qui la menacent (...)
  • Violences policières contre les jeunes : La CGT a un devoir de solidarité

    19 mars 2016
    Blocages de lycées, AG dans les Facs, manifestations « interdites », convergences étudiants/salariés... les gardes à vues, les provocations et les violences délibérées se sont multipliées dans toutes les villes de France. Les militants CGT se doivent d’êtres présents chaque fois que possible, non pas pour « encadrer » les jeunes mais pour les soutenir. La solidarité doit aussi jouer à plein vis à vis des jeunes qui encourent des poursuites judiciaires.
    Nous publions une déclaration de l’UD de Paris qui va dans le bon sens :
    LA CGT DENONCE LA VIOLENCE POLICIERE A TOLBIAC
    L’Union locale CGT du 13ème (...)

0 | ... | 160 | 170 | 180 | 190 | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | 250

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0