Communistes libertaires de la CGT

Grande-Bretagne : Un été de grèves, un automne de désobéissances

mardi 16 août 2022

Depuis qu’au milieu des années 1980 Margaret Thatcher a écrasé le mouvement syndical en brisant notamment les grèves des mineurs et celles des imprimeurs, le syndicalisme anglais, malgré quelques sursauts, est en grande difficulté. La loi, qui interdit les grèves « par solidarité », prévoit qu’une grève n’est possible qu’après un vote des syndiqués, majoritaire, avec obligation d’atteindre 50% de participation.

Devant une inflation galopante (+ 9% en juin) et une offre patronale très insuffisante plusieurs professions sont entrées en lutte : cheminots (4 jours d’arrêts), bus, métro, universités, téléphonie, et même les serveurs dans certains pubs !

Chez Amazone, deux jours de grève « sauvage » ont secoué plusieurs sites. Chez British Telecom où la direction propose entre 3 et 8% selon les salaires, 400 piquets de grève sont recensés. La direction paye ainsi son arrogance. Le premier dirigeant du groupe s’était offert en 2021 une augmentation de 32% (soit un salaire annuel de plus de quatre millions d’euros) et avait octroyé 800 millions aux actionnaires chéris !

Un second front pourrait s’ouvrir à l’automne, lancé sur les réseaux sociaux. Le gaz et l’électricité étant totalement libéralisés, c’est aujourd’hui 4,5 millions de foyers qui, pour avoir fait défaut, doivent payer d’avance leur consommation d’énergie. L’annonce d’une prochaine augmentation de 50% des factures gaz/électricité a suscité un appel à la grève des factures au 1° Octobre si un million de foyers contre-signe l’appel. En quelques jours plus de 100 000 personnes ont déjà signé. Les compagnies ont aussitôt annoncé qu’elles passeraient immédiatement les grévistes en pré-paiement, c’est à dire couperait l’alimentation. Ce qui rend très incertain un mouvement réel du refus de payer.

Dans cette situation le parti Travailliste, partenaire anglais de notre PS français, refuse tout soutien aux grévistes. Mr Tarry, « ministre » des Transports du cabinet fantôme* a été limogé pour s’être rendu sur un piquet de grève apporter son soutien aux cheminots ! On attend un commentaire du PS...

*Cabinet fantôme : les deux grands partis anglais fondent un « pré-gouvernement » lorsqu’ils sont dans l’opposition.

Débats du 53° congrès

  • Des militantes mobilisées autour de Marie Buisson

    17 janvier
    Vous trouverez ci joint un appel lancé par des dizaines de syndicalistes CGT dont des membres du bureau confédéral. Et aussi des figures bien connues comme Maryline Poulain dont le travail autour des sans-papiers ne pourra pas être disqualifié en le traitant de dérive « sociétale ».
    Lors d’une réunion récente des secrétaires généraux des fédérations la candidature pourtant largement validée par la CEC de (...)
  • Les lambertistes en campagne contre Marie Buisson

    10 janvier
    Les lambertistes du POI, affaiblis depuis la scission avec le POI-D, sont connus pour être le courant le plus brutal et manipulateur du trotskisme français. Ils sont connus aussi pour leur infiltration dans la franc-maçonnerie, et leur place importante dans Force ouvrière. Les plus anciens se souviennent que Lionel Jospin vient de ce courant. Officiellement « prêté » au PS pour faire face au PCF dans (...)
  • Des amendements féministes à débattre pour le 53°

    10 janvier
    Le collectif de militantes qui s’était signalé par un premier tract lors du dernier CCN publie une longue série d’amendements en espérant que les syndicats s’en emparent. En voici le texte. Vous pouvez contacter le collectif : syndicat.cgt.safe gmail.com
    LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS AU DOCUMENT D’ORIENTATION DU 53ÈME CONGRÈS
    Amendement 2T283 (Thème 2, paragraphe 283) (...)
  • Mateu pose sa candidature contre Marie Buisson

    19 décembre 2022
    Olivier Mateu, secrétaire général de l’Union départementale des Bouches du Rhône, vient d’annoncer sa candidature au poste de secrétaire général de la CGT après que le Bureau confédéral ait validé la candidature de Marie Buisson. Et les commentateurs de souligner la nouveauté de cette situation.
    Mais en vrai il n’est pas nouveau que plusieurs dirigeants s’affrontent pour prendre le poste. Sauf qu’alors (...)

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0