Communistes libertaires de la CGT

Autres confédérations

Informations relatives aux autres structures syndicales que la CGT, confédérations ou unions.

Mois :

Par titre | Les plus populaires | Les plus récents | Les plus anciens

  • 5 décembre : début d’une lutte prolongée ?

    6 octobre 2019
    Le 5 décembre est annoncé par l’intersyndicale au complet de la RATP comme le début d’une grève reconductible pour la défense de leur régime de retraite : y a dans l’air comme un petit parfum d’Hiver 95 !
    Alors que la CGT, FO, FSU, Solidaires et les étudiants se concertent autour du principe d’une journée de grève, et que de son côté le Conseil National de Solidaires vient d’adopter un appel à construire une grève reconductible à partir du 5, la date et le principe reconductible affichés donnent enfin un signal de départ unitaire et ancré dans la réalité de certaines professions. Et nous avons du temps (...)
  • On bloque tout : meeting à Paris le 19 mai

    6 mai 2016
    Jeudi 19 mai, meeting à la bourse du travail à Paris à partir de 19h. Voici les liens :
    « On bloque tout ! », l’appel des syndicalistes contre la loi « travail » rassemble aujourd’hui plus de 1400 signataires dont 100 structures syndicales CGT, CNT, CNT-SO, FO, FSU, SUD-Solidaires… Nous continuons de dire que « la seule manière de gagner et de faire plier le gouvernement, c’est de bloquer l’économie » et que pour cela « il faut confirmer l’ancrage de la grève, préparer sa généralisation et sa reconduction partout où c’est possible dans les jours et semaines qui viennent ! » Le mois de mai doit être celui (...)
  • El Khomri : Le syndicalisme rassemblé...pour ne rien faire !

    24 février 2016
    Nous publions ici le communiqué de l’intersyndicale. Face à l’énormité des attaques, la pauvreté du texte adopté nous laisse sans voix. Une fois de plus l’unité à tout prix avec la CFDT désarme le camp des travailleurs :
    « Le droit collectif n’est pas l’ennemi de l’emploi »
    Réunies le 23 février 2016, les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, Unsa, Unef, UNL et Fidl ont adopté une déclaration commune concernant le projet de loi El Khomri. Elles demandent le retrait de la barèmisation des indemnités prudhommales dues en cas de licenciement abusif et des mesures qui accroissent le (...)
  • Vers un mini Programme commun des partis de gauche, des syndicats et des associations ?

    27 juin 2019
    La gauche gouvernementale est éparpillée façon puzzle. Et chaque morceau propose, sous une forme ou une autre, de reconstruire une maison commune qui associerait plus ou moins associatifs et syndicalistes (en toute indépendance tu penses Hortense...!).
    Et voilà que six responsables syndicaux de haut rang* valident ce schéma dans une tribune publiée le 14 juin dans l’Humanité : « Les luttes sociales ont besoin d’une construction à gauche ».
    Les signataires constatent à juste titre que « l’absence d’alternative... pèse lourdement sur l’action du syndicalisme de transformation sociale ». Si on passe avec (...)
  • STC et LAB : La justice bourgeoise n’est pas notre amie

    19 juillet 2016
    La direction confédérale persiste dans l’erreur. Elle n’a rien retenue des années passées à tenter de faire interdire des syndicats SUD !
    Les fédérations CGT qui pensaient gagner en empêchant les créations de syndicats SUD n’ont donc pas tirer de bilan ! Non seulement le recours à la Justice bourgeoise n’a rien empêché, mais la CGT est durablement affaiblie par la fuite de militants révolutionnaires qui auraient du avoir toute leur place dans notre CGT.
    Lors des premières grandes vagues d’exclusions des secteurs et militants combatifs de la CFDT, la CGT a raté l’occasion de réparer le mal fait par (...)
  • Manif des chômeurs 3 décembre : Paris et Nîmes

    1er décembre 2016
    La manif nationale des chômeurs et précaires, comme chaque année maintenant, se tiendra à Paris, samedi 3 décembre 2016 à 14h à Stalingrad. Moins médiatisée, une manif se tient aussi à Nîmes à 14h Place Jean Robert à l’appel de : l’UL-CGT, Solidaires ; CNT-30 ; Nuit Debout, NPA, JC, CGA, AL, CFAM. Voici un extrait du tract :
    Nous les travailleurseuses avec ou sans papiers, les intérimaires, les précaires, les chômeurseuses, les retraité.es, les jeunes, nous tous refusons de payer pour un système qui nous écrase. Cette année encore ce sont les mêmes qui trinquent pendant que le grand patronat continue de (...)
  • 23 juin : Tous et toutes à la manif !

    21 juin 2016
    Après le 49-3 au Parlement, le gouvernement PS nous inflige un 49-3 dans la rue ! Hollande et Valls ont décidé de pousser les 7 syndicats, et en particulier la CGT, dans leurs derniers retranchements avec l’objectif d’affaiblir et discréditer le syndicalisme de lutte. Soit les 7 se dégonflent et leur base entre en colère, soit la manif du 23 se termine en tragédie et les dirigeants « modérés » reprennent la main sur les appareils confédéraux... Sinistre calcul que nous battrons en brèche dans la rue, dans les blocages et dans la grève (...)
  • Loi Travail : 17 et 19 mai, c’est presque trop !

    11 mai 2016
    Certes en 2010 nous accusions les directions confédérales d’espacer les journées à répétition pour plomber la dynamique des journées de grèves nationales qui étaient alors étaient massives. En 2016, les mêmes directions pourront facilement repousser ce type de critique même si le début du mouvement, le 9 mars, est venu bousculer malgré elles un calendrier qui s’annonçait plus « tranquille »...
    Le 17 et le 19 mai, sachant que les cheminots ont annoncé le 18 ???
    Nous sommes ici en droit de nous demander si, devant des journées de grèves qui restent hélas modestes à ce jour, les directions confédérales jouent (...)
  • Guadeloupe : Grève générale le 12 !

    12 mai 2016
    Retrouvez ci joint l’appel de l’Intersyndicale :
    http://ugtg.org/article_2260.html
  • Ordonnances : 16 novembre dernière chance !

    25 octobre 2017
    Les militants syndicaux qui avaient lucidement analysée la difficulté à mettre en grève leurs collègues et à élargir la mobilisation en 2016 contre les lois El Khomry n’étaient pas très optimistes. Ils savaient que le mobilisation contre les Ordonnances Macron serait compliquée. Ils ne comptaient pas sur la CFDT. Il faut d’ailleurs mesurer ce qu’indique sa première place acquise dans le privé en terme de recul de l’implantation CGT et de perte de repères de classe. Mais ils ne s’attendaient pas à une telle trahison de Mailly dont la mise en minorité au CCN de FO fin septembre produit peu d’effets (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50

Site réalisé avec SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0